Les Incroyables sont prêts à aller à la guerre.

«On a encore des miracles en banque»

La question se pose : les Incroyables du football juvénile ont-ils encore des miracles dans leur sac ?

Après avoir secoué le petit monde du football scolaire en renversant le Polypus de l’école Fernand-Lefebvre de Sorel-Tracy (7-0 en saison régulière) il y a une semaine, les représentants de J.-H.-Leclerc ont rendez-vous avec le Drakkar de la polyvalente Hyacinthe-Delorme (5-2) en finale de la Ligue de la Montérégie vendredi soir sur le terrain du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Ils ont encore besoin de deux autres victoires pour attendre la finale du Bol d’Or.

« On est en train de vivre toute une histoire, avoue l’entraîneur en chef Iannick Beauchamp. On a fait un gros bout de chemin, c’est vrai, mais il nous reste du travail à faire. Car voyez-vous, les gars ont encore faim. Au lieu d’être rassasiés par nos succès, ils en veulent toujours plus. »

Rappelons que les Incroyables ont terminé la saison avec une fiche de trois victoires et quatre défaites. Pour la troisième fois depuis le début des séries, ils vont s’attaquer à une équipe en théorie plus forte. Et pour la troisième fois, ils devront relever le défi sur la route.

« J’ai vu dans les yeux de mes joueurs cette semaine qu’ils sont prêts à aller à la guerre, reprend Beauchamp. Et pour répondre à votre question, on a encore bel et bien de petits miracles en banque ! »

Les Incroyables ont encore une bonne liste d’éclopés, mais les joueurs de ligne Gabriel Lamarre et Jean-Christophe Moreau ont effectué leur retour à Sorel-Tracy.

« On prend des forces à toutes les semaines, on dirait. Les gars veulent tellement... », insiste Beauchamp, qui a supervisé un dernier entraînement sous la pluie jeudi.

Les Élites en Beauce

En demi-finale de la section juvénile de Ligue des Cantons-de-l’Est en football à huit joueurs, les Élites du collège Mont-Sacré-Cœur vont affronter les Patriotes de la polyvalente Bélanger en Beauce samedi matin. Selon l’entraîneur Claude Lessard, les Granbyens devront limiter les erreurs mentales au minimum.

« Il faut éviter ces erreurs qui provoquent des revirements, souligne-t-il. À mon avis, c’est encore une fois l’équipe la mieux préparée qui l’emportera en fin de semaine. Et nous allons être prêts quand nous allons prendre l’autobus. »

Les Patriotes ont remporté le championnat de la saison régulière en vertu de leur fiche de six victoires et une défaite. Une belle machine de football, dira Lessard.

« Une belle machine dont on peut venir à bout si on fait les choses correctement », prend-il toutefois soin d’ajouter.

Gouverneurs et Astérix

Pendant que les Incroyables et les Élites sont en mode séries, les Gouverneurs de Massey-Vanier et les Astérix de Jean-Jacques-Bertrand vont conclure leur calendrier régulier en fin de semaine. Tant les représentants de Cowansville (4-2-1) que ceux de Farnham (5-2) sont assurés de prendre part aux éliminatoires, qui débuteront le week-end prochain en division 3 de la Ligue juvénile de la Montérégie.