L’attaquant Nicolas Roy a finalement décidé de poursuivre son association avec les Inouk.

Nicolas Roy demeure avec les Inouk

Les Inouk ont reçu une très bonne nouvelle mardi soir : Nicolas Roy a refusé une offre provenant d’une équipe professionnelle française. L’attaquant de 20 ans poursuivra donc son passage dans la Ligue de hockey junior AAA du Québec l’automne.

Malgré une blessure importante au genou, Roy a récolté 27 points en 18 matchs réguliers la saison dernière.

« Je m’attends à avoir une équipe rapide, avec une bonne éthique de travail. Nicolas cadre exactement avec ce qu’on cherche. On sait ce qu’il peut nous donner », a mentionné le nouvel entraîneur-chef des Inouk, Patrick Bergeron.

« Je ne sais pas si Nic va demeurer au centre, mais il fera assurément partie de nos joueurs d’impact. »

Cavalleri s’amène

Le club granbyen a d’ailleurs ajouté le centre suisse Marco Cavalleri à son groupe de vétérans. Cavalleri a effectué un court passage dans la Ligue de hockey majeur du Québec en 2017-18 (5 points en 37 matchs avec Victoriaville), avant de rentrer dans son pays natal.

On devine que l’ancien grand manitou des Inouk Patrice Bosch, maintenant à l’emploi du Genève-Servette Hockey Club, n’est pas étranger à cette acquisition...

« Ce n’est pas un hasard. [...] Pat nous a fait une passe sur la palette là-dessus », confirme Bergeron.

Les Inouk détiennent aussi les droits de l’attaquant Christopher Benoit, mais le Sherbrookois serait convoité dans les rangs universitaires. Pour sa part, Frédéric Abraham pourrait toujours être réclamé au ballotage au niveau junior majeur.

Matchs préparatoires

Le calendrier préparatoire a débuté mercredi soir dans la LHJAAAQ.

Les Inouk accueilleront l’Everest de la Côte-du-Sud vendredi, avant d’affronter le Titan à Princeville le lendemain après-midi.

Puisque la liste de joueurs présents au camp d’entraînement n’est pas particulièrement longue, ils présenteront des alignements similaires pour ces deux matchs. Les vétérans de l’équipe devraient être en uniforme.

Luttant pour le poste d’auxiliaire, derrière Marc-Antoine Dufour, les gardiens Nicolas Gendron et Justin Fréchette verront assurément de l’action.

L’état-major granbyen devrait annoncer une première vague de coupures samedi soir.

« Au niveau des gars dont le poste est confirmé, on veut vérifier quelle est leur place dans le puzzle. On commence à penser à des trios », a expliqué Patrick Bergeron.

« Pour ce qui est des postes disponibles, on veut que les candidats donnent leur maximum, sans changer leur style de jeu. »