Nicolas Gendron, qui avait connu une sortie difficile face aux Braves de Valleyfield à Granby, est en remise en question.
Nicolas Gendron, qui avait connu une sortie difficile face aux Braves de Valleyfield à Granby, est en remise en question.

Nicolas Gendron quitte les Inouk

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Nicolas Gendron, qui a gardé les buts dans 19 matchs des Inouk la saison dernière, a quitté le camp d’entraînement de l’équipe.

«Nicolas a connu une soirée difficile face aux Braves de Valleyfield il y a une semaine (il a accordé 10 buts) et il est ni plus ni moins en remise en question, a expliqué l’entraîneur Alex Bourret avant les deux matchs préparatoires de 40 minutes opposant son équipe aux Rangers de Montréal-Est, sur la route, vendredi soir. C’est sa décision et il faut le respecter là-dedans.»

Selon Bourret, les Inouk ne ferment pas la porte à Gendron, qui avait conservé une moyenne de buts alloués de 5,55 la saison dernière avec, devant lui, une défensive qui en arrachait pour la peine.

«Je ne sais pas ce que va faire Nicolas. Si jamais il veut faire un retour à la mi-saison, disons, on discutera avec lui.»

Il reste trois gardiens chez les Inouk. À Olivier Marceau et Thomas Lemoine, qui sont là depuis le début le camp, s’est ajouté Sebastian Resar, 17 ans, qui a été repêché en deuxième ronde par les Generals d’Oshawa, de la Ligue junior de l’Ontario, cet été.

«Sebastian ne veut pas jouer dans le junior majeur parce qu’il veut garder son éligibilité pour les collèges américains. C’est un grand et gros bonhomme (6’4’’ et 200 livres), qui nous a été recommandé par nos dépisteurs. Il semble que son père brasse des affaires pas trop loin d’ici.»

Plusieurs partisans des Inouk rêvent de voir Tommy Da Silva, dont les droits ont été acquis des Panthères de Saint-Jérôme. Le portier de 19 ans, qui a gardé les buts dans une vingtaine de matchs dans la LHJMQ depuis deux ans, est présentement au camp du Titan d’Acadie-Bathurst.

Avant les matchs de vendredi à Montréal-Est, les Inouk avaient encore 13 attaquants et huit défenseurs à l’entraînement. Alex Bourret prévoyait retrancher encore un défenseur.

Les équipes de la Ligue de hockey junior AAA du Québec ont aussi jusqu’à dimanche pour effectuer des transactions.

Par ailleurs, les gouverneurs de la LHJAAAQ vont se réunir mercredi afin de voir comment se présente la saison en cette ère de pandémie. À moins d’une surprise, les équipes du circuit Kevin Figsby devront commencer la campagne à quatre contre quatre, sans contact. Que ça plaise ou non.

Reste à régler la question des mini-matchs. Selon certaines informations glanées ici et là, les deux mini-matchs compteront pour un seul et l’équipe gagnante sera celle qui aura marqué le plus de buts au total des deux rencontres avec, toujours, des alignements divisés.

Une nulle et une victoire

À Montréal-Est, vendredi soir, les Inouk ont fait match nul 3-3 avant de l’emporter 8-2.

Lors du premier match, Sebastian Resar a bloqué 37 des 40 tirs dirigés vers lui. Joakim Bergeron a réussi un but et deux passes face à l’équipe dirigée par son père Patrick alors que Yan-Cédric Gaudreault et Frédéric Abraham ont été les autres marqueurs.

Dans le second match, Zachary Daneau a continué à impressionner en amassant cinq points, dont trois buts, tandis que Jérémy Pontbriand a inscrit un but et deux passes. Devant le filet, Olivier Marceau a repoussé 17 rondelles.