Nicolas Blanchard 

Nicolas Blanchard toujours en attente

«De temps en temps, l'attente fait partie de la vie d'un joueur de hockey. Je suis là-dedans.»
Nicolas Blanchard, qui n'a pas réussi à se tailler une place avec les IceCaps de St. John's, filiale de la Ligue américaine du Canadien de Montréal, fait la navette entre Granby, où sa mère habite, et Beloeil, où sa conjointe, leur enfant et lui ont choisi de s'installer. La semaine dernière, il a patiné avec les joueurs des Inouk dans le cadre d'une séance d'entraînement.
«Mon agent a regardé ailleurs dans la Ligue américaine, mais c'est assez tranquille, explique l'athlète de 28 ans. Il semble que les chances soient meilleures en Europe, d'où on attend des nouvelles...»
Blanchard a disputé un match préparatoire avec le Canadien avant d'être cédé au camp des IceCaps. À St. John's, son âge a semblé jouer contre lui.
En attendant de bonnes nouvelles, Blanchard ne dit pas non à un autre rendez-vous avec les Inouk. «Ça a été très agréable. Si ça adonne, ça va me faire plaisir», affirme l'ancien des Hurricanes de la Caroline.