Tristan Lettre (12 ans), Mathilde Penelle (11 ans) et Eliot Roesch (11 ans) ont connu une excellente fin de semaine de compétition au Championnat provincial 11-12 de natation.

Natation: les Loutres se surpassent au Championnat provincial

Trois nageurs des Loutres de Granby ont connu une excellente compétition au championnat provincial 11-12 ans qui avait lieu à Québec le week-end dernier : Mathilde Penelle (11 ans), Eliot Roesch (11 ans) et Tristan Lettre (12 ans).

« Ils ont vraiment maturé, ils ont grandi et ils ont pris de la confiance, de l’expérience. Les deux gars en sortant à la fin m’ont dit : “c’est la meilleure compétition de ma vie !” », raconte avec fierté l’entraîneuse des Loutres, Nadine Rolland.

Les jeunes athlètes ont de quoi être fiers avec une vingtaine de meilleures performances personnelles (MPP) enregistrées au courant de la fin de semaine.

Mathilde Penelle avait 11 courses au programme sur quatre sessions. Elle a réussi huit MPP et a enregistré de nouveaux standards provinciaux 12 ans, ce qui lui assure sa place au Championnat provincial 11-12 ans au Centre Claude-Robillard à Montréal.

Les deux garçons ont enregistré des MPP dans toutes les épreuves auxquelles ils ont pris part. Eliot Roesch a connu une incroyable progression au cours de l’année, souligne Nadine Rolland. Il a réussi à faire cinq standards provinciaux.

Tristan Lettre a complété 10 standards chez les 12 ans, alors qu’il se prépare à faire le saut chez les 13 ans. En ayant baissé ses temps de neuf secondes dans les épreuves de 200m dos, 200m brasse et 50m brasse, il se trouve à seulement une seconde des standards AA chez les 13 ans. Nadine Rolland estime qu’il les atteindra pour l’été prochain.

Les Loutres se sont d’ailleurs démarquées pour leur amélioration en décrochant le 8e rang sur 64 clubs présents avec un taux d’amélioration de 109%.

L’entraîneuse explique ces bons résultats par le travail acharné de ses protégés, mais aussi par l’ambiance unique de la compétition. « Ils sentent qu’ils font partie de la crème de la crème des nageurs du Québec, plaide-t-elle. Eliot me disait qu’il était stressé avant la compétition et je lui ai répondu : “C’est bon que tu sois stressé, c’est pour ça que tu es ici, pour prendre cette expérience dans une compétition à ce niveau-là”. »

Puisqu’ils n’étaient que trois nageurs du club des Loutres sous sa garde, Nadine Rolland a eu davantage de temps avec chacun d’eux pour faire du travail spécifique. « Je peux regarder les détails avec eux, faire du vidéo et leur donner plus d’information qui va servir pour leur future carrière », affirme-t-elle.

La compétition avait lieu au Pavillon de l’éducation physique et des sports de l’Université Laval, « une des plus belles piscines au Québec avec ses deux bassins de 25 mètres et de dix couloirs, c’est assez impressionnant quand tu arrives là avec 600 nageurs sur le bord du deck », relate l’entraîneuse.