C’est confirmé, les voitures de la série canadienne de NASCAR vont courir pour une première fois sur la terre battue en 2020, mais pas à Granby.

NASCAR à Granby: Dominic Lussier n’abandonnera pas

Tel qu’annoncé en primeur par La Voix de l’Est il y a déjà deux semaines, la série canadienne de NASCAR va tenter l’expérience de la terre battue en 2020. Mais tel qu’annoncé également, ce ne sera pas à Granby.

Les dirigeants de la série Pinty’s viennent de publier le calendrier officiel de la prochaine saison, qui comptera encore 13 épreuves.

Ce qu’il faut retenir, c’est que la série ne s’arrêtera pas dans les Maritimes ni au New Hampshire, pas plus évidemment qu’à Saint-Eustache, où le circuit a cessé ses activités. La série reprendra toutefois le chemin du Sunset Speedway d’Innisfil, en Ontario, du Circuit ICAR, à Mirabel, et elle s’arrêtera pour la première fois au Ohsweken Speedway, en Ontario, pour expérimenter la terre battue.

Les gens de l’Autodrome Granby, on le sait, aimeraient accueillir la série canadienne de NASCAR chez eux. En 2015, ils avaient même reçu Brad Moran, alors directeur des séries de touring chez NASCAR, dans ce qui avait été un événement fort médiatisé. Le départ de Moran pour la série des camionnettes, peu de temps après, avait toutefois fait reculer le dossier.

« Il est vrai que le dossier n’a pas été très actif au cours des dernières années, a avoué le copropriétaire et promoteur de l’Autodrome, Dominic Lussier. Évidemment, j’aurais aimé que nous soyons le choix de NASCAR pour la terre battue, mais je me réjouis en pensant que les responsables de la série ont un intérêt réel pour la terre. Nous, en tout cas, nous n’abandonnons pas, même que nous allons être plus agressifs dans le dossier. »

Lussier est à Indianapolis en fin de semaine pour assister à une convention. Et il a bien l’intention de discuter avec les gens de NASCAR qui seront sur place.

« Nous avons ce qu’il faut pour accueillir NASCAR chez nous. Le temps est venu de véritablement relancer le dossier. »

Trois fois au Québec

Encore une fois, la série Pinty’s fera trois arrêts au Québec en 2020 : l’Autodrome Chaudière de Vallée-Joncton, le 27 juin, le Grand Prix de Trois-Rivières, le 9 août, et le Circuit ICAR, le 12 septembre, seront les hôtes de la plus importante série de course automobile au Canada.

Les gens du Circuit ICAR reviennent dans le paysage avec exactement ce qu’ils désiraient : une épreuve en septembre au lieu d’une en plein été comme à l’époque.

À nouveau, la saison débutera au Canadian Tire Motorsport Park de Bowmanville, le 17 mai, et elle se terminera au Jukasa Speedway d’Hamilton, le 26 septembre.