Miguel Fortin est fébrile à quelques heures du début de la nouvelle saison.

Miguel Fortin croit aux nouveaux Maroons

« On a une bonne équipe et nos attentes sont élevées. Je pense honnêtement qu'on a ce qu'il faut pour connaître beaucoup de succès. »
Miguel Fortin est fébrile : il dirigera officiellement son premier match en tant qu'entraîneur en chef des Maroons, vendredi soir, à Windsor. Il est fébrile... et il semble prêt. 
« J'ai été nommé entraîneur et directeur général associé des Maroons en juin, rappelle-t-il. Depuis, j'ai effectué des transactions, j'ai mené le repêchage, j'ai fait signer des contrats à des joueurs, on a joué quatre matchs préparatoires, j'ai pris des décisions. Mais là, il est temps que ça commence pour vrai. On a tous hâte que ça commence pour vrai, moi le premier. »
Fortin décrit l'édition 2017-2018 des Maroons, des nouveaux Maroons, comme étant une formation « très solide en attaque et devant le filet et animée par un bel esprit d'équipe ». 
« On est allés chercher de bons joueurs, mais aussi de bonnes personnes. J'aime ce que je vois dans le vestiaire. Les gars sont enthousiastes, ils ont du plaisir ensemble, il y a une belle chimie qui est en train de se développer. Et ça, c'est tellement important, peut-être encore plus dans le senior qu'ailleurs. Car il faut se le dire, ce n'était pas toujours la parfaite harmonie dans la chambre la saison dernière... »
Manque de profondeur à la ligne bleue 
Fortin a parlé en bien de son attaque et de ses gardiens, mais il n'a toutefois pas osé parler de sa défensive. 
« Je suis à l'aise avec ma brigade défensive, mais je suis un peu inquiet de la disponibilité de mes défenseurs. En fin de semaine, je devrai faire sans Alexandre Coulombe (blessé) de même que Gabriel Lévesque (à Jonquière, dans la Ligue nord-américaine) et Charles Power devra donner un coup de main à la ligne bleue. Ce n'est pas en arrière que nous avons le plus de profondeur, je l'avoue. »
Guillaume Casavant, Samuel Cloutier, Jason Larochelle, Maxim Roy et le nouveau venu Mickael Filion joueront à la ligne bleue en fin de semaine. Les Maroons ont libéré Brian Lovell, qui ne semblait pas avoir beaucoup de temps à offrir à l'équipe. 
En attaque, ce week-end, Fortin misera sur le capitaine Alex Côté, Jonathan Bouchard, Maxime Guyon, Alex Labrosse, Mathieu Papineau et les nouveaux venus Philippe Bolduc, Samuel Deslandes, Anthony Mezzagno et Tristan Perreault-Gagnon. Guillaume Pelletier, blessé, et Marc-André Levasseur, qui purgera une suspension de deux matchs écopée à Lac-Mégantic en fin de saison dernière, vont déclarer forfait. 
David Godbout, Marc-André Roy et Christopher Saurette seront les hommes forts en uniforme à Windsor vendredi et à l'aréna Jacques-Chagnon samedi, alors que les Loups de La Tuque seront les visiteurs. Ils formeront le premier trio de durs des Maroons. 
Et bien sûr, Paul Jr Bourbeau sera devant le filet lors des deux matchs. Félix Guilbault, qui entame sa troisième saison avec les Maroons, sera son adjoint. 
Pression 
Les Maroons attirent de belles foules à l'aréna Jacques-Chagnon. Même lors des matchs préparatoires, les gradins étaient plutôt bien garnis. Et leurs partisans veulent des victoires. Miguel Fortin et ses joueurs ont de la pression. 
« Les gens étaient déçus à la fin de la dernière saison à la suite de notre élimination en demi-finale. Ils avaient l'impression que nous n'étions pas allés au bout de notre potentiel. Je ne garantis pas la coupe, car plusieurs autres équipes se sont aussi améliorées. Mais on va tout faire pour aller au bout de nos possibilités. »