Michel Sallenbach participera à au moins une autre épreuve d’endurance cet été.

Michel Sallenbach a atteint son but

En 2018, Michel Sallenbach s’est donné comme mission de véritablement s’amuser derrière le volant. Et c’est ce qu’il a fait le week-end dernier alors qu’il participait à sa toute première épreuve d’endurance.

Sur le circuit de Watkins Glen, dans l’État de New York, Sallenbach et ses équipiers ont fini en troisième puis en première place de la classe EC de la série ChampCar dans le cadre d’un événement qui réunissait plus d’une centaine de voitures. Chacune des courses était d’une durée de sept heures.

« C’est complètement autre chose, mentionne le Roxtonnais. Chaque pilote conduit pendant une heure et demie à deux heures chacun et on utilise des pneus et de l’essence de rue. C’est un travail d’équipe et c’est peu dispendieux. Oui, j’ai eu du fun ! » 

Sallenbach participera à au moins une autre épreuve d’endurance cet été. 

Ranger à Chaudière 

Andrew Ranger a ajouté une épreuve à son calendrier. Cette fin de semaine, il prendra part à la sixième édition du Langis-Caron 150 à l’Autodrome Chaudière de Vallée-Jonction en classe régionale Late Model de NASCAR. 

Langis Caron est un pilote beauceron qui a connu sa part de succès au Canada et aux États-Unis dans les années 70 et 80.