Après avoir connu beaucoup de succès derrière le banc des Maroons, Michel Deschamps va tenter de relancer le Cuisines Action de Farnham.

Michel Deschamps reprend du service

Le Cuisines Action de Farnham ne connaît pas la saison espérée dans la Ligue de hockey senior du Richelieu. Et Michel Deschamps tentera de relancer l’équipe.

Deschamps, qui a connu beaucoup de succès derrière le banc des Maroons, dirigera son premier match samedi soir alors que le Cuisines Action recevra le Houston Bar & Grill de Saint-Roch-de-l’Achigan à l’aréna Madeleine-Auclair.

« Oui, je suis de retour !, a lancé le Césairois, jeudi après-midi, en entrevue à La Voix de l’Est. Si je reviens, c’est parce que j’ai le goût de revenir, que j’aime toujours le hockey senior et parce que je sens des affinités avec Vincent Leduc, une bonne personne qui donne tout ce qu’il a à son équipe. »

Le Cuisines Action montre une fiche de cinq victoires, sept défaites et une défaite en bris d’égalité, lui qui occupe le sixième rang, sur neuf, de la LHSR. Leduc, qui joue au poste de centre, qui est directeur général et qui est propriétaire, a dirigé les deux derniers matchs, qui se sont soldés par une défaite et une victoire. Il a assuré l’intérim à la suite du départ volontaire de Patrick Brais, qui demeure toutefois gouverneur.

« J’ai assisté au dernier match, le week-end dernier à Varennes, et je pense qu’il y a des détails importants qui peuvent être corrigés rapidement, a repris Deschamps. Je connais plusieurs joueurs au sein de l’équipe, j’en ai dirigé quelques-uns à Waterloo et à Joliette, et je sais que c’est un club qui a du potentiel. »

Deschamps ne se voit pas comme un sauveur. Mais il sait qu’il peut apporter quelque chose au Cuisines Action.

« Je vais commencer par analyser l’équipe et je vais apporter certains changements par la suite. Bien sûr, j’ai des contacts partout au hockey senior et je vais m’en servir au besoin. Je connais des gars qui sont malheureux dans le senior AAA et d’autres qui ne jouent pas nulle part présentement… »

Deschamps ne dira pas qu’il s’ennuyait du hockey, mais il est clairement content d’être de retour.

« J’ai pesé le pour et le contre avec ma conjointe, j’ai étudié la situation comme il faut. Quand une décision a des impacts sur ta vie de couple et sur ta vie familiale, il ne faut rien prendre à la légère. Mais j’aime le hockey et je reviens avec enthousiasme. »

En quatre campagnes derrière le banc des Maroons, Deschamps a mené l’équipe à un championnat des séries, une participation à la finale et deux participations à la demi-finale. Il a toutefois connu moins de succès, la saison dernière, derrière le banc des Sportifs de Joliette, qu’il a quitté un peu avant Noël.

À Bedford aussi

Il n’y a pas qu’à Farnham où on effectue des changements présentement. C’est aussi le cas à Bedford où Martin Coupal est de retour en tant qu’entraîneur en chef des Bulls en remplacement de André Lehoux, qui éprouvait, paraît-il, énormément de difficulté à communiquer avec ses joueurs.

Les Bulls, qui seront à Varennes samedi soir, ont une fiche de quatre victoires, sept défaites et une défaite en bris d’égalité. Ils occupent le sixième rang du classement de la LHSR.

Les Bulls se préparent par ailleurs à accueillir le talentueux Guillaume Pelletier, qui n’a pas joué la saison dernière en raison d’une sérieuse blessure à un œil survenue en match préparatoire avec les Maroons.