Michel Deschamps a décidé de céder son poste d’entraîneur-chef des Sportifs de Joliette en raison de ses activités professionnelles.

Michel Deschamps quitte les Sportifs

Michel Deschamps n’est plus l’entraîneur des Sportifs de Joliette. Si on se fie à la version de la direction du club de hockey et celle de l’ancien coach des Maroons, Deschamps­ n’a pas été congédié et n’a pas démissionné.

« Il reste un match à ma suspension de trois rencontres et mes activités professionnelles vont faire en sorte que je vais rater tous les matchs du mois de janvier et même le début des séries en raison de deux voyages d’affaires, a expliqué Deschamps, qui occupe un poste important pour le compte d’un fabricant d’appareils de chauffage. Lorsque la direction des Sportifs a eu vent qu’Alain Gardner n’était pas heureux comme entraîneur adjoint chez les Draveurs de Trois-Rivières, de la Ligue nord-américaine, j’ai suggéré à mes patrons de l’amener à Joliette. »

Gardner, qui a déjà mené les 3 L de Rivière-du-Loup au championnat des séries dans la LNAH, a démissionné de son poste à Trois-Rivières vendredi. Et sa venue à Joliette a été rendue officielle en même temps.

« Quand j’ai accepté d’être entraîneur en chef des Sportifs, je n’avais pas été promu dans mon travail de tous les jours, a repris Deschamps. Quand c’est arrivé, je savais que ce serait parfois compliqué de combiner hockey et travail. Mais là, c’est devenu plus que difficile. »

Deschamps a le loisir de demeurer dans l’organisation des Sportifs s’il le veut.

Certains diront que les Sportifs connaissaient une saison ordinaire avec Deschamps derrière le banc. Vrai qu’ils ont une fiche de six victoires en 16 matchs seulement. Mais Deschamps jure qu’il quitte pour des raisons reliées à son travail.

« Je n’ai pas été congédié et je n’ai pas démissionné. Honnêtement, je pense au bien de l’équipe, qui a besoin d’un entraîneur qui est là tout le temps. Et avec Alain Gardner, en plus, les Sportifs mettent la main sur un excellent homme de hockey. »