Michaël Parent a signé sa deuxième victoire de la saison à l’Autodrome Granby.

Michaël Parent remporte une course pour hommes

Michaël Parent a remporté une course pour hommes, vendredi soir, à l’Autodrome.

Une course pour hommes parce qu’il a dû se battre avec Steve Bernier et Steve Bernard pour remporter sa deuxième victoire de la saison chez lui, à Granby. Ça jouait dur, c’était intense, c’était bon.

« Même quand je sentais les gars me souffler dans le cou, à la suite de la dernière relance, j’avais confiance, a expliqué Parent au terme de la finale de 50 tours. J’avais une bonne voiture et je voulais l’amener à la victoire. »

Parti deuxième, Parent était particulièrement efficace sur la trajectoire extérieure.

« Je suis de plus en plus à l’aise à l’extérieur. Peut-être que ça va devenir ma maison, je ne sais pas. Mais chose certaine, j’aime rouler là. »

Parent a longuement remercié les gens de son équipe ainsi que les membres de sa famille.

« Pour tout vous dire, ça n’a pas été une semaine facile. On a rencontré des pépins et ça aurait pu mal virer. C’est dans ce temps-là qu’on apprécie les gens autour de nous. »

Plus loin, Steve Bernier, qui devance toujours Parent au championnat des modifiés, semblait somme toute satisfait de sa deuxième place.

« Ça a été long avant que la voiture se place, a-t-il dit. Mais Michaël était rapide et il mérite la victoire. »

Bernier ne veut toutefois pas entendre parler de championnat. Pas tout de suite du moins.

« On n’est même pas rendu à la mi-saison. L’important, à l’heure où on se parle, c’est de finir les courses. On commencera à penser au championnat au mois d’août… »

Quant à Steve Bernard, il s’en voulait d’avoir été doublé par Bernier lors du dernier tour.

« Je suis parti 14e, j’ai fini troisième, mais j’aurais pu terminer deuxième, n’eût été une erreur que j’ai commise. Quand Steve Bernier est derrière toi, tu ne peux pas te tromper… »

Mathieu Boisvert et Dany Gagné ont complété le top 5.

Martin Pelletier, qui fait la pluie et le beau temps en sportsman, était à bord de la troisième voiture de l’équipe du ONE, une voiture qui semble avoir été montée pour lui. Et avec un moteur W16, il a fini neuvième.

Sylvestre… encore et toujours
Chez les sports compacts, l’histoire s’est encore répétée. Oui, Danick Sylvestre, d’Ange-Gardien, a signé sa quatrième victoire de suite, lui qui a devancé Alexis Charbonneau et Luc Biron.

« La voiture se conduit toute seule, a lancé Sylvestre. Mais croyez-moi, on travaille fort pendant la semaine afin qu’elle se conduise toute seule. »

À noter que Christine Gagné, la sœur de Dany, a terminé quatrième.

Le Maskoutain Pierre-Olivier Breault, après avoir dominé les sports compacts pendant deux ans, a quant à lui remporté sa première victoire en carrière en pro-stock vendredi.

Et pour finir la soirée, Martin Pelletier, après avoir achevé son assignation en modifié, a triomphé pour une cinquième fois de suite en sportsman. Il compte maintenant six victoires à Granby cette saison et 10 gains toutes pistes confondues.

Il a eu le meilleur sur Félix Murray, dont les aventures de la semaine d’avant faisaient encore parler vendredi.