Le grand manitou des Bisons, Christian Roy, et ses acolytes ont effectué tout un travail cet hiver.

Merci pour tout, les Bisons !

CHRONIQUE / A u moment d’écrire ces lignes, la série opposant nos Bisons au Metal Pless de Plessisville n’a pas encore connu son dénouement. Vous qui me lisez dans l’édition de samedi êtes peut-être présentement au courant du résultat, car personne ne donnait cher de la peau de nos locaux après leur revers de 4-2 survenu dimanche soir dernier. Revers qui procurait une confortable avance de 3-0 à Plessisville dans cette série éliminatoire 4 de 7. Mais peu importe… 

Oui, peu importe, car malgré le résultat, victorieux ou défaits lors de cette série, nos Bisons de la Ligue de hockey senior AAA auront conquis le cœur des Granbyens.

Je me souviens de cette phrase dite par l’un de mes éminents confrères, membre des médias, qui se posait la question à savoir si cette année, nous venions bel et bien d’assister au retour du hockey dit « majeur » à Granby et, surtout, à tout l’engouement que cela peut susciter. 

Pour ma part, outre le fait que le spectacle offert sur la glace a été excellent, ce que je retiendrai de leur première saison disputée au Centre sportif Léonard-Grondin, c’est que chaque rencontre aura été un happening. Il ne manquait que le traditionnel tailgate party dans le stationnement de l’aréna avant la présentation de chacun des affrontements. Avec ça, on se serait cru à un match de la East Coast Hockey League dans le sud des États-Unis tellement il y a de l’ambiance ! 

Bien entendu, certains diront que leur série de victoires du début de saison leur a donné un bel élan, mais que le manque de profondeur de l’équipe, tant à l’attaque qu’à la défense, les a rattrapés, surtout depuis le retour des Fêtes.

Et puis après ? Si tel est vraiment le cas, parions que le DG Miguel Fortin et l’entraîneur-chef David Lapierre ont pris des notes et qu’ils ne voudront pas revivre une autre élimination hâtive si cela devait arriver. 

Cette année, on retiendra l’extraordinaire travail de l’homme d’affaires Christian Roy, propriétaire impliqué dans sa communauté, qui fait l’unanimité et qui, surtout, a eu l’audace de bien s’entourer. Il a su écouter l’opinion de personnes qui connaissaient le tabac et qui avaient du vécu, ce qui lui a permis d’avoir un éclairage différent, une autre manière de faire les choses, avec le résultat que l’on connaît aujourd’hui : celui d’avoir déjà hâte à la prochaine saison ! 

Richard Morasse

D’entrée de jeu, permettez-moi de souhaiter la meilleure des chances à mon fidèle complice Richard Morasse, qui vient de déposer son bulletin de candidature en vue de l’élection partielle visant à élire le conseiller municipal du quartier no 4 à Waterloo le 29 mars prochain. Homme d’affaires brillant, travailleur infatigable, charismatique au possible et qui possède un énorme réseau de contacts, il ne fait aucun doute dans mon esprit qu’il sera d’une aide très précieuse aux autorités de la Ville lorsque celles-ci auront besoin de faire débloquer bon nombre de dossiers. Pour ma part, le connaissant depuis près d’une décennie, je l’ai approché le printemps dernier afin qu’il devienne président de l’OBNL du Club de hockey junior de Granby, chargé de gérer, conjointement avec le groupe des propriétaires actuels, la destinée de nos Inouk. En dépit de plusieurs impondérables concernant la formation, survenus en cours de route et auxquels nous avons dû nous astreindre notamment depuis le mois de juillet, la relation que nous avons développée se veut en quelque sorte un véritable « coup de foudre professionnel » ! J’ose espérer que les gens de ce quartier lui feront confiance et que tout comme nous, ils sauront suivre les pas de ce leader incontesté. 

*****

C’est la question de l’heure que se posent bon nombre d’amateurs de sport : Ilya Kovalchuk, du Canadien de Montréal, doit-il être échangé ? Pour ma part, il n’en fait aucun doute. Par contre, en échange, il faut que le CH obtienne de bons jeunes joueurs en retour de lui et de Tomas Tatar, notamment. Au diable les choix de repêchage ! À tout le moins tant que Trevor Timmins sera le recruteur-chef de l’équipe. Ai-je besoin de vous mentionner ce que sont devenus les Danny Kristo, Louis Leblanc, Jared Tinordi, Nathan Beaulieu, Sebastian Collberg, Dalton Thrower, Jacob De La Rose, Zachary Fucale, Nikita Scherbak et, tout récemment, Michael McCarron pour vous en convaincre ? Eux qui, aux dires de cet homme de hockey nettement surévalué, étaient alors des « valeurs sûres » une fois repêchés… Pendant ce temps, Brady Thakchuk (4e choix au total en 2018) revient du Match des étoiles de la LNH, pendant que dans la Ligue américaine, avant le match de mercredi soir (contre le Moose du Manitoba), le premier choix du Tricolore de cette même année (et 3e au total) Jesperi Kotkaniemi n’avait obtenu qu’une maigre mention d’aide à ses quatre derniers matchs avec le Rocket de Laval… 

*****

Finalement, un petit coup de chapeau à l’une des plus gentilles dames dans ce monde, Cynthia Bérard, qui a quitté récemment son poste de secrétaire à l’école primaire de la Chantignole de Bromont afin d’aller relever un nouveau défi en tant que secrétaire de direction dans le secteur de l’adaptation scolaire au quartier général de la commission scolaire du Val-des-Cerfs. Je voudrais personnellement prendre le temps de la remercier, elle qui en a fait beaucoup pour notre petite famille dès notre arrivée à Bromont il y a un peu plus de deux ans. Elle a notamment facilité la rentrée de notre petit bonhomme dans sa nouvelle école, mais elle nous a également rendu de précieux services au fil du temps. Sachez, chère madame, que vous allez nous manquer !