Présidente du Tournoi midget d’Acton Vale, Annie Desgranges a posé en compagnie des capitaines de trois clubs locaux, lors de la conférence de presse tenue mercredi soir.

Même sans double lettre, le tournoi d’Acton résiste

Faut-il s’inquiéter pour le Tournoi midget d’Acton Vale? En conférence de presse à l’aréna mercredi soir, on a appris qu’il n’y aurait aucune catégorie de niveau double lettre à la 49e édition, qui aura lieu du 30 janvier au 11 février.

Non, pas de AA, déjà absent en 2017, ni même de BB. Mais selon la présidente Annie Desgranges, le tournoi est bien vivant et on a déjà des plans pour célébrer dignement son 50e anniversaire, l’an prochain.

« Nous aurions accueilli les équipes BB avec plaisir, mais nous n’avons eu que quatre inscriptions, a expliqué Mme Desgranges. Je le répète, il y a moins d’équipes de hockey au Québec. Sans compter qu’à l’intérieur du calendrier de la saison, nous sommes un des derniers dans l’horaire. »

Reste que le tournoi a déjà été un des plus importants au niveau midget au Québec. Mais au moins, il résiste, il est encore là. D’autres événements ont été obligés soit de prendre une pause ou sont tout simplement disparus.

« On va se faire un beau deux semaines de hockey quand même, a repris Annie Desgranges, qui n’a rien perdu de son enthousiasme. On n’a pas de double lettre, mais on a ouvert les portes toutes grandes au simple lettre, avec 16 équipes dans le A et autant dans le B. Que les gens viennent nous voir, ils ne seront pas déçus. »

Dans le A, les Valois surveilleront de près leurs Lions d’Acton, qui affronteront notamment les équipes de Granby, de Bromont et de Bedford-Farnham. Dans le B, Acton aura deux formations, même chose pour Bedford-Farnham, et Granby sera aussi représenté.

Pour le reste, les équipes viendront encore d’ici et là au Québec, notamment de la région de Québec et de l’Outaouais.

Le 11 février, avant les deux matchs de finale, on aura droit à un concours d’habiletés mettant en vedette des joueurs de niveau novice à bantam de la région d’Acton Vale. Ce sera une première dans le cadre du tournoi.

« Les gens sont friands de ces concours-là, a encore dit Mme Desgranges. C’est un bel ajout. »

Et elle a promis, et même juré, que le tournoi célébrera son 50e anniversaire.

« On sera là, ne vous inquiétez même pas! », a-t-elle lancé.