Sur cette séquence, on a eu droit à une belle bagarre pour la possession de la rondelle. Mais comme plus souvent qu’autrement, le Titan en est sorti gagnant…

Mauvais départ, autre défaite pour les Inouk

Les Inouk n’ont pas commencé le match en même temps que le Titan de Princeville, vendredi soir, et ils ont subi une défaite de 8-4 devant 345 de leurs partisans réunis au Centre sportif Léonard-Grondin.

Après à peine plus de six minutes de jeu, le Titan menait déjà 3-0. Les Granbyens ont fini par se mettre en marche, eux qui ont réduit l’écart à 4-3 et à 5-4 en deuxième période, mais le mal était déjà fait.

Ce n’est pas la première fois cette saison que les Inouk commencent le match en retard. Ça peut passer contre certaines équipes, mais contre une formation de la qualité du Titan, c’est autre chose.

Et pour les Inouk, il s’agissait d’une énième contre-performance à domicile cette saison. Ça non plus, ça n’aide pas à attirer les amateurs…

William Bergeron s’est amusé, lui qui a amassé six points, dont un but. Marc-Antoine Benoit, avec trois buts et deux passes, et Alex Plamondon, avec un but et quatre passes, ont aussi profité de leur passage à Granby pour gonfler leurs statistiques.

Christopher Benoit, avec deux buts, et Brandon Tracey, avec deux passes, ont été les meilleurs des Inouk. Tristan Belliveau et Joakim Bergeron ont complété.

Face à une puissance de la Ligue junior AAA, Charles Rondeau a surpris en envoyant Nicolas Gendron devant le filet après que le directeur général François Graveline eut clamé haut et fort que les Inouk avaient mis la main sur un gardien d’impact en Philippe Savard-Massé.

Gendron (32 arrêts) a parfois été très bon et parfois moins bon. Mais devant lui, encore une fois, c’était parfois un peu n’importe quoi.

Miguel Duchaine (on a appris qu’il souffrait d’une commotion cérébrale) était de nouveau absent. Acquis des Panthères de Saint-Jérôme il y a une semaine, Alexis Couture et Charles-Olivier Adam ont quitté l’équipe. Puis, on avait oublié de nous dire que Lou Vesperini avait été réclamé au ballotage par le Collège Français de Longueuil et que Gabriel Goudreault était rentré chez lui depuis un moment…

Pas découragé, mais…

Charles Rondeau affirme qu’il n’est pas découragé. Mais clairement, il en a assez de voir son équipe faire un pas en avant puis deux en arrière.

«Il y a des gars qui travaillent fort pour amener l’équipe vers le haut, mais il y en a d’autres qui tirent l’équipe vers le bas, a-t-il dit, sans aller plus loin, mais avec le regard très sombre. On leur parle, on pense qu’ils ont compris, mais non…»

Au sujet du match proprement dit, Rondeau dira qu’un mauvais départ en première période, mais aussi en deuxième, a fait très mal.

«Ça s’est joué là, c’est clair. Parce que pour le reste, on a donné au bon match au Titan.»

Les Inouk (15-17-3) ne disputeront leur prochain match que vendredi prochain alors qu’ils recevront le Shamrocks du West Island.