En août 2012, Matt Alston avait été honoré par les Guerriers après avoir été intronisé au Temple de la renommée de Baseball Québec.

Matt Alston est mort

Matt Alston, un des grands de l'histoire du baseball à Granby, est décédé lundi matin. Il aurait eu 78 ans le 28 juillet.

Alston avait reçu un diagnostic de cancer il y a quelques mois. 

«Vous m'apprenez la nouvelle et ça fait mal», a lancé Pat Gaudreau, qui avait évidemment prévu inviter l'homme à l'occasion de la journée du 4 août qu'il organise alors que seront honorées les équipes championnes de l'histoire du baseball granbyen au stade Napoléon-Fontaine.

Gaudreau portait aussi les couleurs des Yankees junior AA, en 1990, lorsque l'équipe dirigée par Alston avait tout balayé sur son passage. Il avait alors 17 ans.

«Matt possédait une telle connaissance du baseball, a-t-il repris. C'est pas compliqué, il connaissant la game par coeur. C'était un véritable privilège de s'asseoir avec lui et de jaser de sa grande, grande passion qu'était le baseball.»

Au fil des ans, Gaudreau était devenu son ami.

«Les dernières années n'ont pas été faciles pour lui. Il n'était pas riche, il ne sortait pas beaucoup et il s'ennuyait beaucoup du baseball.»

Benoit Girard, lui, était préposé aux bâtons des Orioles junior élite, en 1976, lorsqu'il a fait la connaissance d'Alston, qui dirigeait l'équipe. L'ancien gérant des Guerriers junior AA était sous le choc quand on lui a appris la nouvelle du décès de celui qu'il considérait comme son mentor.

«C'est une perte énorme, a-t-il laissé tomber. Matt a tellement fait pour le baseball chez nous. Il a joué et coaché avec succès, il a donné des conseils à tout le monde, il a transmis son amour du sport à tellement de petit Ben Girard comme moi. On perd un gros morceau.»

Girard affirme qu'Alston aurait tout donné afin de remettre l'uniforme au cours des dernières années.

«Il aurait sûrement pu donner un coup de main à une de nos équipes. Son rêve, c'était de mourir en habit de baseball.»

Un Américain à Granby

Matt Alston est né en Caroline du Nord et il a grandi à Philadelphie. Évoluant au champ intérieur, il a joué au niveau A, AA et AAA au sein de l'organisation des Cards de St. Louis au début des années 1960 jusqu'à ce que deux opérations à un genou ne viennent ralentir sa progression. Le 4 avril 1965, à l'invitation des Cardinaux de Granby de la Ligue senior provinciale, il débarquait en ville... et n'est plus jamais reparti.

Il a gagné le championnat avec les Cardinaux en 1966 et en 1968. Plus tard, comme gérant, il a conduit les Orioles de Granby au championnat en 1973 et en 1975. Et il a connu du succès à la barre des Guerriers junior AA.

En novembre 2012, il était intronisé au Temple de la renommée de Baseball Québec, un honneur qui l'avait particulièrement touché.

En octobre 2015, lors de la dernière entrevue qu'il avait accordée à La Voix de l'Est, il avait exprimé le souhait de revenir dans le baseball chez lui, à Granby. «Je veux travailler chez nous, avec les gens de chez nous et pour les gens de chez nous», avait-il dit.