Mathieu Ostiguy et Chloe Choinard lorsqu’ils sont devenus champions canadiens chez les juniors en janvier dernier. Ça se passait à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Mathieu Ostiguy et Chloe Choinard se séparent

Les champions canadiens de patinage artistique en couple au niveau junior, Mathieu Ostiguy et Chloe Choinard, ont décidé de mettre fin à leur association.

« La décision a été extrêmement difficile à prendre, explique Ostiguy. Le problème, c’est que Chloe a grandi et qu’il est devenu difficile de réussir avec autant de succès nos éléments alors qu’elle s’approche de moi côté grandeur. Tout ça est très technique, je sais. La décision s’est prise ensemble et ça nous crève le cœur parce que notre complicité et notre chimie, elles, n’ont jamais été aussi fortes… »

Ostiguy et Choinard ont fait équipe pendant deux saisons. Lorsqu’ils ont commencé à travailler ensemble, l’athlète de Sainte-Angèle-de-Monnoir mesurait 5’8’’ et l’Ontarienne, 4’11’’. Aujourd’hui, il n’y a plus qu’un écart de quatre pouces qui sépare les deux athlètes, ce qui n’est pas idéal, paraît-il.

« Tous les gens du patinage vous diront que ça prend une tête ou une tête et demie de différence pour avoir les meilleures chances de succès. On a commencé à se poser des questions après les championnats canadiens, au début de l’année, et on s’est rendu compte un peu plus tard, alors que Chloe avait encore grandi, que ce n’était plus possible. »

En entrevue, on a senti Ostiguy véritablement très triste. Le message qu’il a publié sur Facebook exprime très clairement ses sentiments aussi. Le message publié par Choinard sur le même réseau social ne fait pas de doute non plus quant à la déception qui l’anime.

« Notre amitié est intacte, reprend Ostiguy. Chloe est une patineuse exceptionnelle et une personne absolument formidable. Elle m’a apporté tellement sur le plan personnel. On croyait tellement en nos chances d’avoir une belle carrière chez les seniors… »

Aucun des deux patineurs n’entend prendre sa retraite. Mais les deux doivent maintenant prendre un pas de recul.

« La nouvelle saison commence bientôt et, à moins d’un miracle, je ne patinerai pas en 2019-2020. Il faut que je trouve la bonne partenaire, il faut apprendre à se connaître, s’entraîner longuement, etc. Ça va être difficile. »

Ostiguy n’entend pas non plus entreprendre une carrière en solo. « J’ai eu du succès en couple et je veux continuer en couple », tranche-t-il.