Mathieu Desjardins a eu le dernier mot.
Mathieu Desjardins a eu le dernier mot.

Mathieu Desjardins fait la barbe à Bernier et Hébert

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Non, François Bernier n’a pas remporté la finale de 50 tours présentée en modifié à l’Autodrome Granby samedi soir. Ni David Hébert. C’est plutôt Mathieu Desjardins qui l’a emporté en ayant le dessus sur Hébert et Bernier, dans l’ordre.

Parti de la pole, Desjardins, de Sorel-Tracy, a échappé la première place aux mains de Hébert une couple de fois, mais il a réussi à avoir le dernier mot. Et dans le cercle des vainqueurs, l'ancien champion en sportsman était particulièrement heureux.

«Ça fait longtemps qu’on attendait cette victoire et elle fait drôlement du bien, a expliqué Desjardins, au volant cette saison de la deuxième voiture des Équipements Harjo aux côtés de Paul Saint-Sauveur. On a finalement trouvé les bons ajustements et ça a payé. Mais croyez-moi, il y a beaucoup de travail derrière ce 50e succès en carrière (toutes classes confondues).»

Plus loin, Hébert vivait bien avec sa deuxième place.

«Mathieu était très rapide, plus que moi, a dit celui qui a triomphé à Cornwall dimanche dernier. Il méritait la victoire.»

Quant à Bernier, quatre fois vainqueur depuis le début de la saison, il semblait aussi plutôt satisfait.

«Il n’y a pas de gêne à finir troisième derrière ces gars-là, surtout quand tu es parti 10e, a mentionné celui qui mène toujours le championnat devant Hébert. Mais ce soir, Mathieu était vraiment l’homme à battre.»

Mathieu Boisvert et Mario Clair ont complété le top 5. Steve Bernard, de retour de vacances, Steve Bernier, Michaël Parent, Martin Pelletier et Claude Brouillard ont suivi.

En passant, les voitures des frères Bernier se sont touchées deux fois. Non, ils ne sont pas en piste pour se faire des cadeaux, ces deux-là.

Abandonné par son moteur lors des essais chronométrés, Dany Gagné s'est jamais revenu en piste par la suite. 

Even Racine… encore

Les sportsman étaient de retour après une pause d’un programme et on s’est vite rendu compte que le Granbyen Even Racine avait encore le goût de gagner et de gagner encore.

Racine a remporté sa quatrième victoire en six épreuves et sa troisième de suite. Il a eu le meilleur sur Moïse Pagé et Félix Murray, un autre Granbyen.

«Je me répète, mais les gens de mon équipe travaillent tellement bien, a-t-il indiqué. Encore ce soir, j’aurais pu conduire à deux doigts tellement la voiture était parfaite.»

Chez les sports compacts, Alexis Charbonneau a enlevé sa quatrième victoire de la saison, lui qui a devancé Sébastien Beauregard et Mathieu Voghell. Notons que Danick Sylvestre, d’Ange-Gardien, a fait impasse sur l’épreuve.

Le vétéran Eric Sundborg a triomphé en lightning sprint lors d’une épreuve qui a vu la pilote Sabrina Blanchet prendre le chemin de l’hôpital à la suite d’un sérieux accident.

Allyson Prince a enfin mené de bout en bout et elle a enregistré la victoire en mod lite, l'autre classe invitée samedi. Beaucoup de talent, la jeune femme.

Vendredi prochain, les sportsman seront à l’honneur à l’Autodrome avec une finale de 100 tours.