Mathieu Adam n’a pas compris pourquoi le match a été remis.
Mathieu Adam n’a pas compris pourquoi le match a été remis.

Match remis à Longueuil: les Guerriers en colère

Michel Tassé
Michel Tassé
La Voix de l'Est
Le premier match de la série finale de la section Rawlings qui devait opposer jeudi soir les Guerriers aux Ducs, au Parc Paul-Pratt de Longueuil, a été remis. Ce qui a mis les Granbyens en beau fusil!

Le match a été remis un peu plus de 30 minutes avant l’heure qu’il devait se mettre en branle, soit 19h30. Raisons officielles : il pleuvait et le terrain était impraticable.

«Je sais que les joueurs voulaient jouer, les miens les premiers, mais moi, je ne laisserai pas des juniors se blesser à cause d’un terrain en mauvais état sans rien dire, a expliqué le président des Ducs, Gilles Simard, lorsque joint par La Voix de l’Est. En deuxième manche, le monticule aurait été carrément dangereux. Ce n’était pas une décision agréable à prendre, mais c’est celle qui devait être prise.»

M. Simard a ajouté que la décision avait été prise «avec la ligue».

Du côté des Guerriers, on ne voyait pas les choses du même œil.

«J’ai déjà dirigé les Ducs, a rappelé le gérant Mathieu Adam, et je peux vous assurer que le terrain n’a jamais été aussi beau. La pluie? À peine une petite bruine…»

Une photo envoyée par un membre de l’organisation des Guerriers après que le match ait été remis. «Juste pour vous montrer l’état supposément lamentable du terrain», a-t-il écrit.

Les joueurs des deux équipes étaient évidemment arrivés. Dont ceux des Guerriers qui sont à Trois-Rivières et à Québec parce qu’ils y vivent ou parce qu’ils sont aux études.

Le match a donc été remis à vendredi soir, au même endroit. Thomas Sansregret et Xavier Leduc devraient à nouveau être au monticule.