Les Guerriers ont fait la fête face aux Cards.
Les Guerriers ont fait la fête face aux Cards.

Massacre au stade: Guerriers 28, Cards 9!

Question probablement de célébrer l’arrivée de leur nouveau gérant Mathieu Adam, les Guerriers se sont payés du très bon temps, mardi soir, au Stade Napoléon-Fontaine.

C’est que les Guerriers ont écrasé les Cards de LaSalle… 28-9. C’était 16-0 avant que les visiteurs n’inscrivent leurs quatre premiers points, en quatrième manche.

Les Cards n’ont pas joué du grand baseball, vous vous en doutez bien, et les Guerriers ont marqué 28 points sur «seulement» 12 coups sûrs. Mais l’adversaire a commis cinq erreurs, ses lanceurs ont accordé 14 buts sur balles, ont atteint sept frappeurs, ont effectué trois mauvais lancers, alouette!

Et vous nous pardonnerez si on a oublié une couple d’affaires!

À LIRE AUSSI: Mathieu Adam nommé nouveau gérant des Guerriers: «Un défi intéressant»

Mais les Guerriers ont quand même frappé la petite balle blanche. Marc-Antoine Lefebvre a cogné deux circuits et a produit six points alors qu’alors Alexandre Lapointe a frappé un circuit et a produit trois points. Xavier Bégin et Francis Beaudoin ont aussi produit trois points chacun.

Les Guerriers ont marqué le coup en inscrivant six points dès la première manche, eux qui ont envoyé 11 frappeurs à la plaque à leur tour au bâton initial. Par trois fois, au cours de la rencontre, ils ont envoyé plus de neuf frappeurs dans le rectangle.

Mais à 23h15, alors que le match n’était pas encore terminé, plus personne dans le stade ne la trouvait vraiment drôle…

Ironiquement, les Cards ont quand même frappé plus de coups sûrs (13) que les Guerriers.

Nouveau départ

Zachary Gagnon a accordé ses deux premiers points (tous mérités) de la saison, lui qui a été limité à trois manches et un tiers de travail. Le lanceur gagnant a été Cédric Thomson, un des six lanceurs utilisés par Mathieu Adam.

«C’est une belle façon de souhaiter la bienvenue à notre nouveau gérant, non?, a blagué Marc-Antoine Lefebvre. Sérieusement, ce match-là, ce soir, c’est comme un nouveau départ. Notre attaque en arrachait et tous ces points, ça fait du bien. On sait évidemment que ce ne sera pas toujours comme ça, mais ça fait du bien quand même.»

Les Guerriers (4-4) seront à Coaticook (1-4) vendredi soir.