Mario Gosselin en action dans son rôle de chef d'équipe. L'homme apporte à Alex Labbé son expérience des séries de pointe de NASCAR.

Mario Gosselin, l'atout de Labbé

Mario Gosselin se paie un gros été. Chef d'équipe d'Alex Labbé chez Go Fas Racing, il court aussi à temps partiel en série Xfinity. Ses objectifs ne sont toutefois pas les mêmes d'une série à l'autre.
« Ça prend un bon budget pour être véritablement compétitif en Xfinity et ça, je ne l'ai pas, admet candidement Gosselin, un Beauceron qui vit en Floride depuis plusieurs années. En série Pinty's, on a toutefois les moyens de viser la victoire et c'est notre objectif à chacune des courses. Et ça c'est l'fun ! »
Gosselin, 45 ans, a effectué trois départs en série Xfinity depuis le début de la saison. Son meilleur résultat a été une intéressante 17e place sur la mythique piste de Daytona, en février.
En carrière, il compte sept top 20 en 38 départs en série Xfinity et 18 top 20 dont deux top 10 en 47 départs en série Camping World Truck ou, si vous préférez, dans la série des camionnettes de NASCAR. Il a remporté trois épreuves en série ARCA et revendique enfin des titres ici et là dans des championnats régionaux.
 « Je suis chanceux parce que je suis capable de gagner ma vie avec les courses, reprend le copropriétaire de l'équipe King Autosport, qu'il possède avec Martin Roy. Mais je reste un pilote et j'espère que j'aurai à nouveau la chance de courir pour gagner, pas juste figurer. On travaille fort pour trouver des commanditaires solides, mais ce n'est pas facile... »
Le potentiel de Labbé
Mario Gosselin connait Alex Labbé depuis longtemps, les familles des deux hommes étant très proches. Et il est convaincu que le Victoriavillois a ce qu'il faut pour courir dans l'une des séries de pointe de NASCAR. Dans son rôle de chef d'équipe, il lui apporte ses connaissances et son expérience des grandes ligues.
« Il a le talent, c'est clair. Il est brillant et il sait comment gérer une course et comment prendre soin de l'équipement qui lui est fourni. Ce que je lui souhaite, c'est d'avoir des gens autour de lui qui sauront le supporter ( $ $ $) afin qu'il puisse avoir une chance de gagner, du moins d'être compétitif, à chaque fois qu'il montera dans sa voiture. »
Le mandat de Labbé est très clair cette saison en série canadienne de NASCAR : il doit offrir un championnat à Go Fas Racing et à BRP, dont il est le protégé.
« Il a de la pression, mais il sait comment négocier avec celle-ci, dit encore Gosselin. Je le répète, c'est un garçon intelligent. »
Et selon plusieurs, il est dirigé par le meilleur chef d'équipe du plateau. C'est un gros atout.