Malade, Andrew Ranger n'a pas pris le départ de l'épreuve de la série canadienne de NASCAR présentée samedi soir sur l'ovale d'Edmonton.

Malade, Ranger a raté la course d'Edmonton

Malade, Andrew Ranger n'a pas pris le départ de l'épreuve de la série canadienne de NASCAR présentée samedi soir sur l'ovale d'Edmonton.
Ranger s'est effondré à la suite des pratiques tenues en début d'après-midi. Bien qu'ils croyaient qu'il était simplement déshydraté, les gens de son équipe l'ont conduit à l'hôpital. Mais les médecins ont ensuite diagnostiqué un empoisonnement alimentaire et ont interdit au Granbyen de piloter sa voiture.
« C'est la première fois que je rate une course, a confié Ranger d'une voix plutôt faible lorsqu'on l'a joint à l'hôpital. Je suis très déçu, mais en même temps, je ne me sens vraiment pas bien. »
Ranger, qui devait aller faire de la promotion pour son commanditaire Mopar en début de semaine à Toronto, a plutôt dû prendre l'avion et rentrer directement­ à la maison en soirée.
L'Ontarien Larry Jackson, qui pilote à temps partiel à l'intérieur de la série Pinty's, conduisait la Dodge Challenger no 27 samedi soir. Il a fini 11e.
En faisant l'impasse sur l'épreuve d'Edmonton, Ranger a dit adieu à la possibilité de remporter le championnat de la série canadienne de NASCAR. Il était sixième au classement avant la course.
« C'est la première fois qu'une chose comme celle-là m'arrive, ne cessait-il de répéter. Vraiment, ça aura été un voyage très difficile, à oublier même. C'est vraiment, vraiment dommage. »
À Saskatoon, il avait terminé 10e et 7e.
Le transport et l'hébergement de notre journaliste ont été assurés par BRP.