L’un des meilleurs francs-tireurs de la ligue, Patrick Guay, a marqué deux buts vendredi dans le match qui a assuré le premier rang de la section Tacks à son équipe.

Magog s’assure le premier rang de la section Tacks

Les Cantonniers de Magog ont le sens du spectacle. C’est sur une note dramatique et spectaculaire qu’ils ont défait les Lions du Lac St-Louis par le pointage de 4-2 dans un match présenté à Dollard-des-Ormeaux vendredi. Une victoire qui leur confirme le premier rang de la section Tacks.

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, cette victoire des Magogois combinée au revers de 3-2 du Blizzard du Séminaire St-François contre Laval-Montréal leur permet d’accentuer leur avance sur ces derniers à sept points au sommet du classement général.

Les 40 premières minutes de jeu ont donné lieu à une belle confrontation entre les deux meilleurs francs-tireurs de la ligue, Justin Hryckowian et Patrick Guay, des Cantonniers, qui ont enfilé les quatre premiers buts de la partie. Hryckowian, 16 ans, a procuré les devants 2-0 aux siens dès la période initiale. La réplique de Patrick Guay, 15 ans, est venue à la période médiane. Guay est maintenant à un seul but du cap de 30.

Alors qu’on semblait se diriger vers du temps supplémentaire, Félix Potvin a profité d’une mise au jeu dans le territoire des Lions pour demander un temps d’arrêt avec une quarantaine de secondes à faire au troisième vingt. Dès la reprise du jeu, Marshall Lessard, qui a aussi amassé deux passes, déjouait Devon Levi avec 37 secondes à écouler à la partie pour le but gagnant. Gabriel Fontaine a complété dans une cage déserte.

Les deux équipes ont obtenu 34 lancers. Rémi Poirier a excellé dans son demi-cercle pour les vainqueurs.

Une victoire de Caractère

Félix Potvin n’a pas hésité à parler d’une victoire de caractère. « L a semaine d’entraînement a été difficile avec plusieurs de nos joueurs qui étaient grippés et qui n’ont pas chaussé les patins. D’ailleurs, les gars étaient amorphes et manquaient d’énergie dans les 20 premières minutes. On leur a fait comprendre qu’ils devaient s’enlever ça de la tête et tout donner pour le reste de la partie. Vous voyez les résultats. Ce fut une belle démonstration de caractère », a commenté le mentor des Cantos.

Ces derniers terminent le mois de janvier avec une fiche parfaite. Les Magogois ont aussi prolongé à huit leur séquence victorieuse.