David Hébert était trop rapide pour le reste du plateau.

M. modifié, c’est David Hébert

David Hébert est devenu la saison dernière le premier pilote à remporter cinq championnats en modifié à l’Autodrome Granby. Vendredi soir, il a été couronné M. modifié au terme de la finale de 50 tours. Certains diront que ça allait tout simplement de soi…

Parti cinquième, Hébert a pris la tête au 29e tour et il n’a jamais été véritablement inquiété par la suite, lui qui a résisté à une relance (la seule de la course) au 43e passage. Comme ça a été le cas il y a deux semaines lors de sa première victoire de la saison à Granby, il était simplement trop rapide pour le reste du plateau.

« On a une nouvelle voiture et une nouvelle suspension et il y a des semaines où ça va bien et d’autres où ça va moins bien, a-t-il dit. Ce soir, ça allait bien et on est très contents. Et je pense que ça va aller de mieux en mieux… »

Hébert a vanté le travail des membres de son équipe.

« Les gars travaillent fort pour me fournir une bonne voiture. Ce soir, elle était bonne partout, que ce soit en haut ou en bas de piste. »

Hébert a eu le meilleur sur François et Steve Bernier, le meneur au championnat. Steve Bernard et Yan Bussière, avec son moteur W16, ont complété le top 5.

Après avoir abîmé sa voiture lors des qualifications, Mathieu Desjardins a emprunté celle de Kaven Poliquin pour la finale. Mais voilà, Poliquin conduit un sportsman. Desjardins a simplement fait un petit tour de piste, question de s’assurer d’obtenir un minimum de points de classement.

Déterminé, Murray
Les amateurs ont eu droit à deux finales chez les sportsman, vendredi soir, puisque le promoteur Dominic Lussier a remis à l’horaire l’épreuve qui n’avait pu être disputée en ouverture de saison en raison du couvre-feu imposé par la Ville de Granby. Ce qu’on retiendra, c’est la détermination du Granbyen Félix Murray qui, après avoir très sérieusement abîmé sa voiture lors de la première course de 30 tours, a réussi à prendre le départ lors de la seconde.

À voir l’état de son bolide à la suite de l’accident qui a aussi impliqué Even Racine, un autre Granbyen, personne n’aurait gagé sur les chances de revoir Murray en piste quelques heures plus tard. Et pourtant.

Le Drummondvillois Martin Lessard a remporté la première finale. Il s’agissait de son premier succès en carrière. Le Sorelois Martin Pelletier a ensuite signé sa cinquième victoire en six départs cette saison. Et Murray a ramené une très honorable huitième place dans les circonstances. 

Chez les pro-stock, la victoire est allée au Longueuillois Jonathan Viens, qui a eu le meilleur sur Stéphane Lemire au bout des 30 tours de l’épreuve.

Chez les sports compacts, finalement, le Gardangeois Dannick Sylvestre est monté sur la première marche du podium pour une troisième fois de suite. Quand un pilote est hot