Kevin Valcourt obtiendra le départ mercredi soir, alors que les Indians amorceront leur saison à Sorel-Tracy.
Kevin Valcourt obtiendra le départ mercredi soir, alors que les Indians amorceront leur saison à Sorel-Tracy.

L’ouverture locale des Indians est reportée

Les Indians de Granby devaient lancer la saison de baseball de haut niveau dans la région, lundi soir au Stade Napoléon-Fontaine. En raison de technicalités liées au déconfinement, leur ouverture locale a toutefois été reportée au 13 juillet prochain.

«En principe, les déplacements entre les différentes zones seront seulement permis le 4 juillet. Les joueurs de Drummondville ne pouvaient donc pas venir chez nous, et vice-versa», explique le lanceur Simon Lussier, qui représente aussi les Indians auprès des autorités de la Ligue de baseball de la Vallée des Forts (LBSVF).

La formation granbyenne amorcera donc son calendrier local dans deux semaines, alors que les Expos de Varennes seront les visiteurs. Les dirigeants des Indians espèrent pouvoir accueillir un certain nombre de spectateurs au Stade Napoléon-Fontaine, mais la Ville de Granby n’a pas encore donné le feu vert.

«Considérant où on est rendus dans le déconfinement, j’ai un peu de misère à comprendre, reconnaît Lussier. Mais bon, les choses peuvent changer très rapidement…»

D’ici là, les Indians disputeront d’abord quatre parties sur la route. Kevin Valcourt obtiendra le premier départ à Sorel-Tracy mercredi, puis ce sera au tour du vétéran Jean-Sébastien Varney lendemain soir.

«On a beaucoup de sang neuf et je sens de l’excitation au sein de l’équipe. Les gars ont hâte de frapper enfin leurs premières balles en situation de match.»

Plusieurs nouveaux venus

Le club granbyen a encaissé des pertes importantes durant l’entre-saison. À la fois gérant et voltigeur, Manuel Charron-Paris a accepté un emploi dans la région de Québec, tandis que le premier-but Étienne Racine se concentrera sur ses fonctions d’entraîneur dans le baseball mineur.

Simon Lussier estime toutefois que plusieurs nouveaux venus pourraient avoir un certain impact. Il a notamment été élogieux envers Frédéric Lussier et Antoine Tellier, deux anciens de la Ligue de baseball junior élite du Québec.

«Certains n’ont pas joué depuis quelques saisons, mais dans le cas d’Antoine et Fred, on parle clairement de talents naturels», affirme le releveur.

Tellier a évolué avec les Guerriers de 2014 à 2015.

Simon Lussier s’est gardé de faire des prédictions dimanche, mais les Indians aimeraient sans doute retourner en finale de la LBSVF. Un circuit en solo frappé en fin de septième manche lors du cinquième et ultime match avait permis aux Pirates de Saint-Bruno de triompher l’été dernier.

«Le suspense a été étiré jusqu’au bout, mais malheureusement, ça n’a pas tourné en notre faveur…»

Reste maintenant à voir si la chimie opérera au sein d’un alignement remodelé.