Les Braves de Farnham et le V. Boutin de Plessisville demeureront les deux seules équipes de hockey junior AA en Estrie.

L'idée d'une Ligue junior AA régionale est abandonnée

La relance du hockey junior dans la région de l'Estrie ne passera pas par la création d'une ligue junior AA à saveur véritablement régionale. La décision est tombée mercredi soir alors que les représentants des différentes associations de Hockey Estrie étaient réunis à Sherbrooke.
« L'idée de former une ligue junior AA toute régionale méritait d'être étudiée, a expliqué le président de Hockey Estrie, Gérard Bélanger. Mais voilà, elle était loin de faire l'unanimité pour diverses raisons. »
Ainsi, plusieurs se demandaient si les joueurs, majoritairement en provenance du junior A et du junior B, auraient embarqué dans le projet. Les voyages plus longs et le fait que le contact est permis dans le junior AA auraient pu en faire reculer plus d'un.
Aussi, une liste de protection de 45 à 60 joueurs, au mieux, aurait difficilement permis aux nouvelles équipes de junior AA d'être compétitives sur le plan provincial.
« L'idée a été lancée au cours de l'hiver, a repris Gérard Bélanger. Somme toute, on a dû réfléchir assez rapidement. L'idée est mise de côté pour le moment, mais on ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve. »
Les Braves de Farnham, qui devraient continuer à évoluer dans la Ligue Laurentides-Lanaudière la saison prochaine, et le V. Boutin de Plessisville demeureront donc les deux seules équipes de junior AA en Estrie.
Un junior A régional ?
Mais la volonté des associations qui forment Hockey Estrie de relancer le hockey junior dans la région est réelle. Après avoir rejeté l'idée de créer une ligue junior AA régionale, celle de former une ligue junior A régionale est revenue sur la table.
« C'est ce que les membres veulent et on va essayer de donner vie au projet, a encore dit Gérard Bélanger, qui semble toutefois sceptique. Mais encore une fois, il faut se demander si nos joueurs vont vouloir parcourir des distances appréciables pour jouer au hockey. Car quand tu joues dans le junior A ou le junior B, les études, le travail, la blonde et le plaisir passent bien souvent avant le hockey. Partir de Granby pour aller jouer à Sherbrooke, c'est une chose. Mais partir de Granby pour aller dans les Bois-Francs ou à Lac-Mégantic, c'en est une autre. »
À la fin de la dernière saison, il y avait 18 équipes de junior A et cinq équipes de junior B en Estrie.