Le Trackvale (en rouge) et le Cuisines Action croisent le fer au premier tour des séries de la LHSR.

LHSR: un duel Farnham-Acton Vale au premier tour

La saison régulière étant chose du passé, les séries éliminatoires de la Ligue de hockey senior du Richelieu se sont amorcées tard mercredi soir. Avec, en lever de rideau, le début de la confrontation quart de finale opposant le Trackvale d'Acton Vale et le Cuisines Action de Farnham.
Avant que la rondelle ne tombe, on pouvait s'attendre à une série chaudement disputée. 
Le Cuisines Action a décroché le deuxième rang de la division Est de la LHSR, un petit point devant le Trackvale. Qui plus est, les deux clubs ont présenté un différentiel identique de +22 !
« Je pense que ça va effectivement être serré », anticipait l'entraîneur du Cuisines Action, Patrick Brais, à quelques heures du début de cette série trois de cinq.
« Ils ont une équipe physique, avec des gros bonshommes. Nous, on va devoir se servir de notre vitesse. C'est comme ça qu'on compte les battre. »
Brais estime que la récente acquisition d'Éric Perricone et de Steve Simoes, deux attaquants qui ont roulé leur bosse dans la Ligue nord-américaine, pourrait faire la différence. « On compte sur eux pour mener notre jeune équipe. »
Le directeur général du Trackvale, Erik Archambault, assure toutefois qu'il n'a pas été impressionné outre mesure par le niveau de jeu de ces deux vétérans. Il préfère miser sur des éléments « plus jeunes », tels que Jean-Christophe Gauthier (43 points en 15 matchs) et Anthony Demers (28 en 15). 
« Je parle avec plusieurs gouverneurs et directeurs généraux, et la plupart s'entendent pour dire que Gauthier est probablement le meilleur attaquant de la ligue », souligne Archambault.
Objectifs remplis
Le Trackvale aborde les séries en confiance, ayant officieusement battu Farnham quatre fois cette saison. Deux de ces victoires leur ont cependant été retirées. En fait, Acton Vale a perdu six points pour avoir utilisé Udo Marie, alors considéré comme un troisième joueur de « niveau supérieur ». 
« Avec ces six points là, on se retrouverait à quelques points de Bedford. Ça change la donne. Mais on a appris de notre erreur », assure Erik Archambault. 
À sa première année d'activité, le Trackvale espérait jouer pour 0,500, en plus de faire revivre la passion du hockey à Acton Vale.
« On a une moyenne d'environ 200 spectateurs par match, donc je crois qu'on a rempli nos deux objectifs », se réjouit le DG. 
Les Bulls archi-favoris
Toujours dans la divison Est, les Bulls de Bedford affronteront le Bar Le Devin de Waterloo au premier tour des séries. Champions de la saison, les Bulls font ici office de grands favoris. Les frères Nicolas (42 points en 19 matchs) et Marc-Antoine Lamoureux-Bisson (43 en 18) n'ont cessé de faire des dommages. Lorsqu'il endosse l'uniforme, Samuel Morneau constitue lui aussi un atout de premier plan. 
À l'autre bout du classement, Waterloo n'a signé aucune victoire, se contentant de trois revers en prolongation. Avec 16 points, Dave Lavoie a terminé en tête d'une attaque qui n'a impressionné personne. Les gardiens du Bar Le Devin auront également fort à faire afin de garder leur équipe dans le coup, voire d'éviter une débandade complète...
Du côté de la division Ouest maintenant, le Phoenix Resto-Pub de Sainte-Julie se mesurera aux Riverains de Beloeil en quart de finale. Le Côme Gauthier Sports de Boucherville défiera les Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon.