Les Bulls se sont inclinés face aux Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon en finale des séries de la LHSR en 2018. L’avenir de la concession passera maintenant par Cowansville.
Les Bulls se sont inclinés face aux Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon en finale des séries de la LHSR en 2018. L’avenir de la concession passera maintenant par Cowansville.

LHSR: les Bulls déménagent à Cowansville

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
L’entraîneur-chef Michel Deschamps avait évoqué cette possibilité après l’élimination de l’équipe le 1er mars, et c’est maintenant confirmé : les Bulls de Bedford déménagent à Cowansville. Désormais commanditée par le Spiritueux Ungava, la concession de la Ligue de hockey senior du Richelieu (LHSR) sera renommée les Coureurs des Bois.

De loin la plus ancienne formation de la LHSR, les Bulls appartenaient à la Ville de Bedford, mais étaient principalement gérés par Michael Soule et son père Randy. Le duo cherchait ouvertement «de la relève» depuis quelques années.

«Le niveau de jeu dans la ligue n’arrête pas d’augmenter depuis 3-4 ans. La gestion d’une équipe demande plus de temps et d’efforts. Ça devenait plus compliqué dans mon cas», a expliqué Michael Soule, qui a aussi porté les couleurs bedfordoises durant près d’une décennie.

Avec son père, il a d’abord étudié différentes pistes afin de garder l’équipe à Bedford, sans succès. Après une première transaction qui a avorté il y a quelques années, une entente a finalement été conclue avec le groupe mené par Keyvin Corbin. Le déménagement a été confirmé lors de la réunion des gouverneurs tenue mardi. «Notre principal but était de permettre aux joueurs de la région de continuer d’évoluer ensemble», a ajouté Soule.

«On voulait éviter ce qui est arrivé après la dissolution du Trackvale l’an dernier. Les gars ont été éparpillés à travers la ligue et plusieurs ont tout simplement arrêté de jouer.»

Soule affirme que les foules à l’aréna de Bedford, parfois «moins intéressantes» durant le calendrier régulier, ne sont pas en cause. Il souligne que la série contre Saint-Roch-de-l’Achigan a attiré jusqu’à 500 personnes.

Éliminés en sept matchs par le JC Perreault HC, les Bulls ont récemment conclu leur 13e saison dans la LHSR. Ils ont remporté les grands honneurs en 2015, avant de retourner en finale en 2016 puis en 2018.

Michael Soule ne s’en cache pas : c’est avec un énorme pincement au cœur qu’il a annoncé le déménagement. «C’est le début d’un nouveau chapitre», a glissé l’athlète de 29 ans, maintenant prêt à poursuivre l’aventure avec les Coureurs des Bois.

Nouveau proprio, nouveau coach

Principal organisateur d’événements comme le Rendez-vous Fest et la Fête nationale de Cowansville, Keyvin Corbin naviguera en terrain connu au sud de l’autoroute 10.

«Je voulais simplement ajouter un peu d’action à Cowansville. J’adore ma ville, mais elle reste assez tranquille. Quand j’ai l’occasion d’organiser quelque chose, j’embarque», a affirmé Corbin, aussi représentant pour la brasserie Farnham Ale & Lager.

«Il n’y a pas eu de hockey senior à Cowansville depuis la saison 2008-2009, avec les Voyageurs. À l’époque, c’est moi qui les coachait !»

Les joueurs des Bulls figurent maintenant sur la liste de protection des Coureurs des Bois. Également en charge des décisions hockey, Keyvin Corbin s’attend à ce que le «noyau» soit de retour.

De nouveaux visages se retrouveront toutefois derrière le banc, en commençant par l’entraîneur-chef Étienne Côté, impliqué dans le hockey mineur à Cowansville.

Michel Deschamps souhaitait demeurer à la tête de l’équipe, mais son nouveau propriétaire a préféré une autre option, notamment pour des considérations financières. Deschamps a appris la nouvelle par l’entremise de La Voix de l’Est.

«Je n’ai rien contre lui, mais je voulais repartir avec des gars du coin, que je connais. Un nouveau staff», a mentionné Corbin.

Les matchs locaux des Coureurs des Bois seront présentés les vendredis soirs et dimanches après-midis au Pavillon des sports Roland-Désourdy.