Daniel Roy et Karine Beauregard embrassent une nouvelle aventure.

LHSR: le nouveau départ de la paire Roy-Beauregard

Daniel Roy et Karine Beauregard ne s’en cachent pas : ils sont excités. Après avoir passé une saison à assister à des matchs de hockey à titre de simples spectateurs, voilà qu’ils embrassent une nouvelle aventure à titre de propriétaires des Maroons de Waterloo, de la Ligue de hockey senior A Richelieu, qui célèbre incidemment son 15e anniversaire.

« On est contents d’être là, on est contents d’être de retour, explique Roy, dont l’équipe affronte le Cuisines Action de Farnham en ouverture de saison samedi soir à l’aréna Madeleine-Auclair. Le hockey de l’intérieur nous a manqués, c’est sûr. »

À la fin de la saison 2017-2018, Roy et sa conjointe, on s’en souviendra, ont vendu les Maroons, ceux de la Ligue senior AAA, à Christian Roy, David Godbout et Jackie Racine. Le couple devait rester proche de l’équipe, mais le mariage entre les nouveaux propriétaires et les anciens s’est soldé assez rapidement par un divorce.

« Le passé, c’est le passé, et on regarde en avant, a repris Roy. On revient à Waterloo avec une nouvelle équipe, dans une nouvelle ligue et avec de nouveaux joueurs. On repart à neuf, complètement à neuf, et il y a quelque chose de ben l’fun là-dedans ! »

Les Maroons, ceux de la Ligue senior AAA du Québec, s’appellent maintenant les Bisons et ils sont rendus à Granby. Roy est d’avis qu’il y a de la place pour tout le monde dans la région.

« C’est vrai qu’avec les Inouk, les Bisons, nous autres ainsi que le Cuisines Action à Farnham et les Bulls à Bedford, ça fait beaucoup d’équipes de calibre majeur dans la région. Mais tout le monde va faire de son mieux, les produits sont différents et, en bout de ligne, c’est le public qui va choisir. Moi, je sais qu’on va présenter un produit très intéressant à Waterloo. »

Dans la Ligue senior A Richelieu, un joueur est expulsé à la suite de son deuxième combat. Les batailles ne font pas partie intégrante du spectacle comme dans la Ligue senior AAA.

« C’est robuste, c’est du hockey pour hommes, il y a des batailles, mais ce n’est pas ça que la ligue vend. On vend du hockey rapide, joué par des passionnés. J’ai vu plusieurs matchs la saison dernière et je ne suis pas gêné d’inviter les amateurs à venir voir les Maroons car je sais qu’ils vont apprécier le spectacle. »

Non, vous ne trouverez pas beaucoup de joueurs de la région dans l’alignement des Maroons, qui misent sur des anciens des équipes de Marieville et de Saint-Hilaire, qui ont été dissoutes, d’autres acquis via transactions et des joueurs autonomes venus d’ici et là. Le nom le plus connu de la formation est probablement Guillaume Casavant, qui a joué avec les Maroons du senior AAA.

Les Maroons sont dirigés par Scott Cannon, qui arrive du junior AA.

Michel Deschamps à Bedford

À Bedford, la direction des Bulls a annoncé que l’équipe sera dirigée par Michel Deschamps, qui a terminé la dernière saison derrière le banc du Cuisines Action après s’être bâtie une solide réputation dans le senior AAA à Waterloo.

Parmi les nouveaux joueurs qu’on retrouvera dans l’alignement des Bulls cette saison, il y a l’ex-Inouk Félip Bourdeau, qui a quitté la Ligue junior AAA en raison de ses études, qui étaient trop prenantes.

Les Bulls visiteront la Méchante Virée Resto-Pub de Varennes, samedi soir.

Chicoine, Minville et Nadeau à Farnham

Le Cuisines Action, lui, a enrôlé pas un, mais trois anciens Inouk, soit le défenseur Nicolas Nadeau et les attaquants Anthony Chicoine et Laurent Minville. L’organisation se targue aussi d’avoir mis sous contrat Jean-Christophe Gauthier, qui a connu tant de succès à l’attaque dans l’uniforme du défunt Trackvale d’Acton Vale.

Lee Brown dirigera le Cuisines Action. Il comptera notamment son fils Jérémy, un autre ancien Inouk, parmi ses joueurs.