Les dirigeants et gouverneurs de la LHSR attendent la levée de certaines «restrictions» avant de confirmer la tenue de la saison 2020-21.
Les dirigeants et gouverneurs de la LHSR attendent la levée de certaines «restrictions» avant de confirmer la tenue de la saison 2020-21.

LHSR: des «restrictions» qui dérangent

Jonathan Gagnon
Jonathan Gagnon
La Voix de l'Est
Les dirigeants et gouverneurs de la Ligue de hockey senior Richelieu (LHSR) étudient différentes options en vue de la saison 2020-21, dont un calendrier écourté comprenant une quinzaine de matchs. Ils attendent toutefois la levée de certaines mesures sanitaires avant de confirmer un retour au jeu.

«Plusieurs arénas du circuit ont encore à ce jour des restrictions qui empêchent la tenue de matchs seniors, telles que des restrictions au niveau du nombre de joueurs par chambre, l’accès aux douches interdit après le match, le nombre de participants sur un même plateau sportif qui est limité et l’accès au service de concessions carrément pas possible», peut-on lire dans le communiqué publié sur le site de la LHSR mercredi soir. 

La limite de 250 spectateurs n’est cependant pas évoquée.

« Ce qui compte pour nous, c’est de partir dans de bonnes conditions où la sécurité de tous les participants sera assurée. Nous ne voulons pas annoncer de date et être dans l’obligation de retarder, ce qui serait désolant, mais surtout engendrait des coûts à nos organisations qui doivent tous payer pour leurs heures de location de glace », explique aussi le président du circuit, Claude Lapensée.  

On vise maintenant une reprise de l’action à la mi-octobre, tandis que la saison 2019-20 avait débuté le 14 septembre. 

La LHSR n’a toutefois pu couronner des champions pour marquer son 15e anniversaire. Les Mustangs de Saint-Hubert et le JC Perreault HC de Saint-Roch-de-l'Achigan (depuis devenu le La Chambre HC de Terrebonne) menaient respectivement contre les Maroons de Waterloo et les Loups de Saint-Gabriel-de-Brandon en demi-finales, mais la pandémie est venue tout changer.

« Nous rassurons l’entourage de la LHSR en leur disant que même s’ils n’ont pas beaucoup entendu parler de nous, tout le monde travaille très fort pour la relance», assure M. Lapensée.

L’attaquant Félip Bourdeau s’ajouterait à la collection d’anciens Inouk chez le Cuisines Action.

Beaucoup de mouvements malgré tout

Ce communiqué viendra certainement tempérer l’enthousiasme des partisans de la LHSR, d’autant plus que plusieurs équipes n’ont pas attendu le feu vert avant d’effectuer leurs premiers mouvements de personnel. C’est le cas des trois clubs couverts par La Voix de l’Est. 

Nommé organisation de l’année en mai dernier, le Cuisines Action de Farnham a réglé un dossier important en confirmant le retour de tout son top 6 offensif. Si la saison a bien lieu, les jumeaux Gabriel et Nicolas Marcoux seront de nouveau appuyés par Jérémy Brown, Jean-Christophe Gauthier, Laurent Minville et le vétéran Patrick Groleau. 

Le Cuisines Action a aussi conclu deux transactions avec ses rivaux géographiques. 

Le directeur général Vincent Leduc a d’abord cédé l’attaquant Alexis Duclos et le défenseur Kevin Beauregard aux «nouveaux» Coureurs des Bois de Cowansville, obtenant en retour l’ailier de 20 ans Félip Bourdeau. Originaire de Bedford, Bourdeau s’ajouterait à la collection d’anciens Inouk au sein de l’alignement farnhamien. 

Bryce Luker avait aidé les Maroons «1.0» à remporter le championnat des séries de la défunte Ligue senior des Cantons-de-l’Est en 2015.

Luker de retour à Waterloo

Le Cuisines Action a également échangé le gardien Bryce Luker à Waterloo afin d’obtenir les droits du défenseur offensif Mathieu Lavoie. Ce dernier est vu comme une option logique afin de pallier la perte de l’excellent Jérémie Beaudin, qui a décidé de se retirer du hockey. 

Rappelons que Luker avait aidé les Maroons «1.0» à remporter le championnat des séries de la défunte Ligue senior des Cantons-de-l’Est en 2015. Cette fois, il devrait partager le filet avec David Poirier. Le club waterlois a ensuite annoncé la signature de l’attaquant Anthony Mezzagno et le retour de soncapitaine, Nicolas Chiasson.

Les «nouveaux» Coureurs des Bois de Cowansville ont dévoilé leur logo il y a quelques semaines. 

Issus du déménagement des Bulls de Bedford, les Coureurs des Bois se sont quant à eux entendus avec trois ex-Bisons au niveau senior AAA, soit le défenseur Alexandre Coulombe ainsi que les avants Jonathan Bouchard et Jason Tracey. Selon le propriétaire Keyvin Corbin, les frères Cédric et Justin Charbonneau devraient aussi se joindre à la formation cowansvilloise, tout comme le défenseur Samuel Cloutier.