Le président du Tournoi de hockey international bantam de Granby, Normand Côté, admet qu'il faut travailler dur pour attirer des équipes d'Europe chez nous.

«L'Europe, ça nous tient à coeur»

Cinq équipes venues d'Europe, soit deux de plus qu'en 2015 et trois de plus qu'en 2014, vont participer au prochain Tournoi de hockey international bantam de Granby, du 10 au 21 février prochain.
«L'Europe, ça nous tient à coeur, mais c'est de l'ouvrage!, lance Normand Côté, président de l'événement. On utilise nos contacts, on annonce dans les publications de hockey là-bas et notre réputation de tournoi sérieux commence à payer. Mais reste qu'il faut travailler très, très fort pour attirer des formations du vieux continent chez nous.»
C'est ainsi que la Belgique sera représentée en classe BB, que la Suisse aura deux clubs en classe A et que la France aura une équipe dans le A et une autre dans le A... féminin.
«Effectivement, on se lance dans le hockey féminin en 2016, annonce Côté. C'est certes un départ modeste avec quatre formations, mais c'est prometteur.»
Trois clubs venus de la Nouvelle-Angleterre compléteront le volet international du tournoi.
«Nous avons dû refuser quelques équipes américaines parce qu'elles s'étaient manifestées trop tard. À cet égard, peut-être faudra-t-il revoir notre façon de faire et se garder quelques laissez-passer pour satisfaire les formations de l'extérieur.»
Il reste encore un gros deux mois avant que le 46e Tournoi de hockey international bantam de Granby ne débute, mais la machine est en marche, confirme Côté.
«À l'heure où on se parle, nous discutons avec de nombreux commanditaires. Quand le mois de décembre arrive, ça commence à sentir le bantam en ville!»
Familles d'accueil recherchées
Recevoir cinq formations européennes, c'est bien, mais encore faut-il les accueillir comme il se doit. Encore cette année, le tournoi est à la recherche de familles d'accueil pour héberger la visite.
«Tous ceux qui ont hébergé des Européens ont adoré l'expérience, reprend Normand Côté. C'est très riche, humainement parlant.»
Les intéressés peuvent se manifester en composant le 450-775-2253.