Le gardien des Vics, Yorick Jeanson, a eu une soirée occupée. Et il a été le meilleur joueur de son équipe.

Les Vics pee-wee BB, une proie facile

Les Vics ont subi un deuxième échec en autant de matchs en classe BB du Tournoi de hockey pee-wee de Waterloo, jeudi soir, lorsqu’ils se sont inclinés 4-0 devant le Sting d’Ottawa. Les représentants de la Haute-Yamaska sont capables de mieux, paraît-il, mais ils ne l’ont pas démontré face aux Ontariens.

« Il n’y a qu’un seul mot pour décrire notre performance : une catastrophe, a lancé l’entraîneur Stéphane Dubois. Les jeunes ne se sont pas présentés et vous voyez le résultat. C’est très décevant. »

Le total des lancers résume encore mieux la soirée des Vics : 33-7 en faveur du Sting.

« Nous n’avons pas effectué un seul tir en deuxième période, a repris coach Dubois. C’est gênant, on va se le dire. »

Le meilleur joueur des Vics a clairement été le gardien Yorick Jeanson. Il n’a pas été parfait, mais il a effectué plusieurs gros arrêts. La défaite aurait clairement été plus cuisante n’eût été de sa performance.

Alexandre Kinnear et Carter Dilipaj ont inscrit deux buts chacun dans le camp du Sting. Le jeu blanc a été crédité à Sean Ragan.

« Seulement trois de nos joueurs avaient joué au niveau double lettre avant cette saison, a précisé Dubois. Nos joueurs sont jeunes, ils manquent d’expérience et un match à 20 h 30, ce n’est pas facile pour eux. Mais bon, ce n’est pas une excuse. »

Mardi, les Vics s’étaient aussi inclinés 4-0 face aux puissants Artilleurs de Bedford/Cowansville/Farnham, qui n’ont pas perdu un seul match au cours du calendrier régulier. Et ils avaient beaucoup mieux joué, dit-on.

« Les jeunes s’étaient présentés et ils avaient mis leur cœur sur la glace, a encore dit Dubois. Quand on travaille, quand on patine, nous sommes tannants pour l’adversaire. Mais ce soir, on a rendu la vie trop facile au Sting. »

Les Vics en sont à leur troisième tournoi de la saison après ceux de Longueuil et de Saint-Hyacinthe, où ils n’ont pas réussi à passer à travers la ronde préliminaire malgré des performances intéressantes. En saison régulière, ils montrent un dossier de cinq victoires et 14 défaites.

« Nous n’avons pas de vedettes. Le concept d’équipe doit primer, sinon ça ne fonctionne pas », a conclu Stéphane Dubois.

Les Vics seront de retour sur la patinoire samedi après-midi contre un adversaire encore inconnu. Évidemment, ils sont condamnés à l’emporter s’ils veulent poursuivre leur route.

Victoire des Rockies

En classe A, toujours jeudi soir, les Rockies de Bromont se sont taillé une place en demi-finale quand ils ont eu le meilleur sur les Jets de Border 3-2. Louis Godin et Thomas Thibault ont enregistré un but et une passe chacun dans la victoire.

Pour les Rockies, qui affronteront le Husky de Cowansville à leur prochaine sortie, il s’agissait d’une première victoire en trois matchs. L’autre rencontre du carré d’as opposera les Maroons de Waterloo/Valcourt aux Jets de Farnham.

Une douzaine de matchs seront présentés au tournoi de Waterloo vendredi. Ça commence dès 7 h 30.