Les Rangers tirent de l'arrière 2-1 dans la série qui les opposent aux Sénateurs.

Les Rangers signent leur premier gain de la série

Henrik Lundqvist a stoppé 26 rondelles et il a mené les Rangers de New York vers une victoire de 4-1 contre les Sénateurs d'Ottawa lors du troisième match de la demi-finale de l'Association Est, mardi soir au Madison Square Garden.
Mats Zuccarello, Michael Grabner, Rick Nash et Oscar Lindberg ont marqué les buts des Rangers, qui tirent toujours de l'arrière 2-1 dans la série quatre de sept. La quatrième rencontre sera disputée jeudi soir au domicile des Rangers.
Jean-Gabriel Pageau, avec son cinquième but en deux matchs, a offert la réplique des Sénateurs. Tout comme Lundqvist, Craig Anderson a réalisé 26 arrêts.
Pour une équipe dont les membres, du premier au dernier, avaient prédit lundi que les Rangers joueraient de façon désespérée, les joueurs des Sénateurs ont paru débordés par la pression de leurs rivaux en début de match.
Lorsque la première période s'est terminée, la troupe de Guy Boucher accusait un recul de 2-0, avait été dominée 15-5 au chapitre des tirs aux buts et avait concédé 26 chances de marquer alors qu'ils n'en ont eu que 12.
Zuccarello a ouvert la marque avec son 4e des séries à 5:31 de la première période, avec l'aide de Mika Zibanejad. L'ancien des Sénateurs a contourné le filet avec la rondelle, avant de la remettre à Zuccarello qui s'était présenté dans l'enclave.
Un problème de communication entre Anderson et Ben Harpur a mené au deuxième but des Rangers, celui de Grabner avec 6:36 à jouer au premier vingt.
Les Rangers ont mis la rencontre hors de portée à 12:21 de la période médiane lorsque Nash a battu Anderson d'un tir entre les jambières.
Lindberg a porté le score 4-0 avec son premier but en carrière lors des séries éliminatoires avec 1:43 à jouer au deuxième vingt, soit 32 secondes avant que Pageau ne prive Lundqvist d'un deuxième blanchissage depuis le début des séries.
Les Sénateurs ont terminé la rencontre sans les services du centre Zack Smith, victime d'une blessure au haut du corps en première période, et de l'ailier Bobby Ryan atteint par un tir avec environ 12 minutes à écouler à la troisième période.