Le Bromontois Frédérick Gaudreau poursuit son apprentissage avec les Admirals de Milwaukee, de la Ligue américaine.

Les Predators à Montréal sans Gaudreau

Les Predators de Nashville s’amènent au Centre Bell samedi soir pour y affronter le Canadien. Mais voilà, Frédérick Gaudreau n’y sera pas.

L’athlète de Bromont a beau avoir disputé 20 matchs dans la Ligue nationale cette saison (au cours desquels il a amassé trois passes), il est actuellement avec les Admirals de Milwaukee, dans la Ligue américaine. Sa dernière rencontre dans la grande ligue remonte au 18 janvier, face aux Coyotes de l’Arizona.

Les Admirals jouaient à Rockford vendredi soir et ils recevront le Rampage de San Antonio samedi.

« Je ne suis pas déçu parce que je ne m’étais pas créé d’attentes face à la visite des Predators à Montréal, a expliqué Gaudreau via courriel. Comme toujours, je vis une journée à la fois. »

Avec les Admirals, depuis le début de la saison, Gaudreau avait amassé 17 points, dont six buts, avant le match de vendredi soir, son 27e dans la Ligue américaine en 2017-2018.

« Je dirais que c’est une saison d’apprentissage », a laissé tomber l’attaquant de 24 ans.

Toujours avant leur match de vendredi soir, les Admirals avaient une fiche de 22 victoires, 20 défaites et quatre défaites en bris d’égalité.

« On vient de sortir d’une série de six revers, a encore dit Gaudreau. Ça a été difficile pendant un bout. »

Pendant ce temps, les Predators débarquent au Centre Bell avec une fiche de 32-12-9, eux qui luttent avec les Jets de Winnipeg pour le premier rang de la section Centrale de l’association Ouest.