Avant d’être blessé, Rémy Champoux avait cédé sept fois sur 27 lancers.

Les «nouveaux» Inouk n’ont pas fait le poids

Les « nouveaux » Inouk n’ont pas fait le poids face au Collège Français de Longueuil, vendredi soir, eux qui ont subi un revers de 8-4 devant un peu plus de 400 spectateurs réunis au Centre sportif Léonard-Grondin.

William Duperron, avec trois buts et une passe, et Charles Tremblay, avec un but et quatre passes, se sont payés une belle soirée aux dépens des Granbyens.

Jacob Graveline et Brandon Tracey ont réussi un but et une passe chacun dans le camp des Inouk. Joakim Bergeron et Jérémie Major ont complété.

Devant le filet, Rémy Champoux a accordé sept buts sur 27 lancers avant de quitter l’aréna pour l’hôpital au milieu de la troisième période. Il se tordait de douleur après avoir été blessé à une cheville. Nicolas Gendron a terminé le match.

« On a perdu parce qu’on a passé la veillée à donner la rondelle à Longueuil, a lancé l’entraîneur Charles Rondeau. C’est pas compliqué, on s’est battus nous-mêmes. »

Le Collège Français a inscrit deux buts en avantage numérique et un autre en désavantage numérique.

Les quatre joueurs acquis des Panthères de Saint-Jérôme ont eu du temps de glace en masse. On a surtout apprécié le défenseur Thomas Richer, qui a un bon sens du jeu.

« Ils ont joué en masse parce que je dois les évaluer, a repris Rondeau. En général, ils se sont bien débrouillés. »

Les Inouk (15-16-3) visiteront les Rangers de Montréal-Est dimanche.