Les meilleurs juniors de la province participent au Championnat québécois des moins de 18 ans au Club de tennis François Godbout

Les meilleurs espoirs du tennis québécois à Waterloo

Le club de tennis François Godbout accueille présentement le Championnat québécois des moins de 18 ans. Les 88 joueurs juniors les mieux classés au Québec se sont déplacés dans la région pour rafler les grands honneurs.

Le calibre du tournoi est donc très relevé. « Ce sont d’excellents joueurs qui participent à l’événement, les meilleurs de la province », confirme Norman Rothsching, responsable de l’événement.

Si l’on considère qu’un des concurrents de l’édition 2018 a disputé des matchs dans le volet junior du tournoi de Wimbledon cette année, il est impossible de croire le contraire. Taha Baadi s’est incliné 6-2 et 6-3 contre l’Américain Martin Damm, quatrième tête de série, au troisième tour de la compétition londonienne mercredi.

Il ne faut pas oublier Leylah Annie Fernandez, qui a été sacrée championne juniore à Roland-Garros le mois dernier. Cette dernière a participé à la mouture 2017 à Waterloo. La jeune Fernandez sera d’ailleurs l’une des têtes du Challenger de Granby dans une dizaine de jours.

Cette année, il ne semble pas y avoir de grosse tête d’affiche en sol waterlois. Cependant, puisque la crème des joueurs juniors est rassemblée dans la région, le niveau de jeu assure quasiment un bon spectacle.

Waterloo accueille donc une quatrième édition consécutive du Championnat québécois des moins de 18 ans. L’événement a été nommé tournoi de l’année par Tennis Québec en 2018. Il s’agit d’une très belle reconnaissance et ses représentants en sont très fiers.

Cette année, les amateurs de tennis avaient accès à 140 matchs, et ce, gratuitement. Si la météo le permet, le tournoi devrait se terminer vendredi.

Sur les 88 joueurs inscrits, 48 ont franchi l’étape des qualifications. Le tableau principal comprend 32 garçons et 16 filles.

Notons que la représentation locale est généralement faible au tournoi waterlois. Mais il ne faut pas désespérer puisque la relève est bien présente, selon M. Rothsching. En fait, dix jeunes de la Haute-Yamaska évoluent dans les catégories U-9 et U-10 et participent à un tournoi par mois à Waterloo.