Les Maroons complèteront leur calendrier préparatoire en rendant visite au Wild de Windsor vendredi avant de les recevoir samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon.

Les Maroons transigent avec La Tuque

Le passage de Yan Dumontier dans le giron des Maroons aura été de courte durée. Le solide défenseur et les droits de l’ex-Inouk Maxim Baillargeon ont été échangés aux Loups de La Tuque mardi soir, tandis que Waterloo a obtenu l’attaquant Dominic Beauchemin, le défenseur Alexandre Leblanc ainsi qu’un choix conditionnel de 9e ronde.

« On n’avait pas vraiment de place pour Dumontier puisque Yann Joseph et Jonathan Delorme sont nos deux joueurs avec un statut Ligue nord-américaine », a rappelé l’entraîneur-chef et directeur général des Maroons, Miguel Fortin, ajoutant du même souffle que Baillargeon « ne voulait plus jouer au hockey ».

Fortin estime que Beauchemin et Leblanc pourraient rendre de fiers services aux Maroons, que ce soit à court ou à moyen terme.

« Beauchemin a évolué au niveau universitaire (et dans le junior majeur). C’est un excellent joueur. Par contre, il est présentement au camp de la nouvelle équipe de Berlin (au New Hampshire) dans la Ligue nord-américaine. (…) Ses intentions sont de faire le club et il a quand même des chances de rester là. Mais on a pris une chance considérant que Dominic risque d’être dominant s’il vient dans notre ligue. On se croise les doigts », a-t-il précisé.

Dernières évaluations ce week-end
Après un passage très fructueux en troisième division française la saison dernière, Leblanc pourrait de son côté enfiler l’uniforme waterlois dès ce week-end.

Les Maroons complèteront alors leur calendrier préparatoire avec une confrontation aller-retour face au Wild de Windsor. Puisqu’il doit encore prendre plusieurs décisions, Miguel Fortin présentera deux alignements différents.

Jordan Bernier, Alexis Guilbault et Steve Lebel devraient notamment jouer vendredi à Windsor. Évoluant maintenant pour Acton Vale dans la Ligue de hockey senior Richelieu, l’ex-capitaine des Maroons Mathieu Asselin sera également de retour le temps d’un match.

Jason Crack, Yann Joseph et Jason Larochelle devraient quant à eux prendre le relais samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon.

Bien qu’on soit encore en pré-saison, Fortin s’attend à du jeu intense face au Wild. « Les deux clubs se connaissent bien parce qu’on s’affronte toujours un peu plus souvent étant donné la proximité (géographique). Avec deux matchs en deux soirs, ça risque d’être assez haut en émotion. »

« On veut prendre l’avantage psychologique sur eux pour que ça aille bien durant la saison », a-t-il souligné.