Les Maroons ont besoin de tous leurs avantages, eux qui ont connu une fin de saison misérable avec quatre défaites de suite et une seule victoire à leurs sept derniers matchs.

Les Maroons tenaient à l’avantage de la glace

Il y aura quelque chose de spécial à l’aréna Jacques-Chagnon vendredi soir : un match des Maroons!

« Comme joueur puis comme entraîneur, ça fait un p’tit bout que je suis associé aux Maroons et je ne me rappelle pas d’un match le vendredi soir à Waterloo », lance Miguel Fortin, qui tenait mordicus à ce que la série opposant le Métal Perreault de Donnacona à son équipe débute à l’aréna Jacques-Chagnon.

Au cours des dernières saisons, les séries des Maroons ont souvent commencé le vendredi soir, sur la route, même quand l’équipe détenait l’avantage de la glace. Pour la simple et bonne raison que l’organisation voulait garder son samedi, le soir traditionnellement réservé au hockey senior à Waterloo.

On va toutefois se coucher tard vendredi puisque le match débutera à 21 h. La deuxième rencontre, présentée samedi à Donnacona, commencera quant à elle à 20 h. Et la troisième et dernière, si nécessaire, sera disputée à l’aréna Jacques-Chagnon à 16 h, dimanche.

« Ça n’avait aucun bon sens d’aller à Donnacona vendredi soir, reprend Fortin. On serait rentrés à la maison au beau milieu de la nuit, avec un autre match à l’horaire en soirée. Dans ce contexte, il n’y aurait eu aucun avantage de la patinoire, qu’on a tout de même gagné. »

Et Dieu sait que les Maroons ont besoin de tous leurs avantages, eux qui ont connu une fin de saison misérable avec quatre défaites de suite et une seule victoire à leurs sept derniers matchs.

Bouchard suspendu

Mardi après-midi, Fortin a d’autre part appris que Jonathan Bouchard est suspendu pour un match à la suite d’événements survenus samedi lors du match face au Cap-de-la-Madeleine. Les Maroons craignaient aussi une sanction dans le cas d’Alexandre Coulombe, mais il a été blanchi.

Les partisans des Maroons prient enfin afin de revoir Jason Crack et Charles Power dans l’alignement le week-end prochain. Si le retour de Power (épaule) est « possible », selon Fortin, il est pour ainsi dire assuré que Crack (commotion) brillera encore par son absence.