Samuel Courtemanche a inscrit son premier but dans l’uniforme des Maroons, samedi soir, sur une passe de Charles Power.

Les Maroons ont le dernier mot face aux Sportifs

Le retour de Michel Deschamps à l’aréna Jacques-Chagnon­ était très attendu. La preuve, plus de 800 spectateurs ont pris le chemin du domicile des Maroons, samedi soir. Et ce sont finalement les Waterlois qui ont eu le dernier mot face aux Sportifs de Joliette.

Les Maroons l’ont emporté 6-4 dans ce qui a été un excellent match de hockey. Il y avait de l’émotion dans l’air, mais il n’y a pas eu de débordement. Juste de l’intensité, deux équipes qui voulaient vraiment gagner et quelques bonnes bagarres entre hommes forts. Bref, une belle soirée de hockey­ senior.

« Je suis satisfait de l’effort et de la performance de mes joueurs, a expliqué l’entraîneur des Maroons, Miguel Fortin. La seule chose que je n’ai pas aimée, c’est le relâchement en deuxième période (en arrière 3-1, les Sportifs ont créé l’égalité 3-3). Mais pour le reste, c’était une soirée spéciale, il faut le dire, et les gars ont bien répondu. »

De l’autre côté des vestiaires, Michel Deschamps ne semblait pas catastrophé.

« Le match s’est joué sur les unités spéciales : les Maroons ont marqué deux fois en avantage numérique et nous, nous avons été zéro en sept, a-t-il commencé par dire. Bien sûr, nous étions encore privés de quelques gros morceaux et ça n’a pas aidé. Tout de même, nous avons offert une performance très honnête et il ne nous en manquait pas gros. Au moins, nous avons eu le meilleur sur le plan pugilistique… »

Deschamps était convaincu que les trois combats avaient été à l’avantage des Sportifs. À notre avis, Jimmy Arseneault et David Godbout, des Maroons, ont remporté leur bataille (face à Olivier Beaudin et Luc Leclair) alors que Samuel Desruisseaux, par contre, a clairement subi la défaite (face à Leclair).

« Il y avait beaucoup de monde, il y avait de l’ambiance et c’était agréable, a repris Deschamps. Après tout ce qui s’était dit cette semaine, je me demandais comment ça allait se passer. Mais c’est resté civilisé et tout le monde est demeuré maître de ses émotions. »

Jimmy Arseneault a lâché les gants face à Olivier Beaudin en début de première période.

Samuel Courtemanche s’impose

Philippe Bolduc (avec le but gagnant), Charles Power, Jonathan Bouchard et Samuel Courtemanche ont tous récolté un but et une passe samedi. Samuel Deslandes et Mathieu Papineau ont inscrit les autres filets des Maroons tandis que Samuel Cloutier, qui a disputé un excellent match à la ligne bleue, a amassé deux passes. Pour l’ex-Inouk Courtemanche, il s’agissait de ses premiers points dans son nouvel uniforme en trois rencontres.

« J’ai vraiment l’impression d’avoir contribué à la victoire et ça, j’aime ça, a lancé l’athlète de Shefford, qui a aussi joué à Gatineau et à Rimouski dans la LHJMQ. Après plus de deux ans loin du hockey, je recommence à retrouver mes repères. En ce qui concerne le match de ce soir, on savait qu’il y aurait beaucoup de monde dans les estrades et on voulait vraiment aller chercher la victoire. C’est un p’tit deux points qui fait du bien. »

L’ancien des Maroons Josh Desmarais a déjoué deux fois Paul Jr Bourbeau, qui a reçu 37 lancers. Il a été le meilleur joueur des Sportifs.

Maroons (7-6-1) et Sportifs (5-8) n’ont pas fini d’en découdre puisque les deux équipes se retrouveront samedi prochain au centre récréatif Marcel-Bonin de Joliette.