Les gens des Maroons ont officiellement déposé leur demande à la Ville de Granby afin de disputer leurs matchs locaux au centre sportif Léonard-Grondin la saison prochaine.

Les Maroons ont déposé une demande pour jouer à Granby

Les gens des Maroons ont officiellement déposé leur demande à la Ville de Granby afin de disputer leurs matchs locaux au centre sportif Léonard-Grondin la saison prochaine. Le président des Inouk, Marco Bernard, affirme de son côté qu’il n’a toujours pas d’entente avec les autorités municipales… bien qu’il ait avisé les dirigeants de la Ligue de hockey junior AAA du retour de la concession en 2019-2020.

« Les Maroons, ça ne me regarde pas, lance Bernard, qui n’aime manifestement pas entendre parler de l’équipe senior AAA. Nous, on discute avec la Ville, on avance nos dossiers, mais je n’ai rien d’autre à ajouter pour le moment. »

Quand on lui demande clairement si les Inouk seront de retour à Granby l’automne prochain, Bernard répète simplement qu’il n’a toujours pas d’entente avec les autorités municipales.

Quand on lui demande clairement si les Inouk seront de retour à Granby l’automne prochain, Marco Bernard répète simplement qu’il n’a toujours pas d’entente avec les autorités municipales.

Le grand patron des Inouk, on le sait, veut aussi transformer l’équipe en OSBL. « On continue à travailler là-dessus », dit-il, encore sans vouloir aller plus loin.

À savoir pourquoi il a prévenu les dirigeants de la LHJAAAQ du retour de la concession la saison prochaine sans qu’une entente soit encore intervenue avec la Ville de Granby, Bernard a indiqué qu’il y avait des heures de tombée à respecter.

Ceci dit, le retour de la concession ne signifie pas obligatoirement le retour de la concession au même endroit. Mais on s’entend qu’il serait extrêmement surprenant que Marco Bernard veuille faire du hockey ailleurs qu’à Granby.

« Nous, on veut que les Inouk reviennent, on croit à une cohabitation entre l’équipe junior AAA et les Maroons», a indiqué le conseiller municipal Stéphane Giard.

Cohabitation possible

C’est le conseiller municipal et responsable des dossiers à caractère sportif à l’hôtel de ville, Stéphane Giard, qui a révélé à La Voix de l’Est que les Maroons ont officiellement déposé leur demande afin de disputer leurs matchs locaux au centre sportif Léonard-Grondin. Car Christian Roy, le grand patron de l’équipe, n’a pas voulu commenter lorsque l’auteur de ces lignes lui a demandé où en était rendu le dossier.

« Nous, on veut que les Inouk reviennent, on croit à une cohabitation entre l’équipe junior AAA et les Maroons, a indiqué Giard. En même temps, les Inouk sont ici depuis longtemps et on a du respect pour eux et pour ce qu’ils ont accompli au fil des ans. Ce qu’on aimerait, c’est que les trois parties (les Inouk, les Maroons et les autorités municipales) s’assoient à la même table afin de discuter des aménagements possibles afin que tout le monde soit heureux. »

Giard a répété que les gens de la Ville veulent maximiser l’utilisation du centre sportif Léonard-Grondin.

« On aimerait ajouter une équipe majeure, oui, mais pas en avoir une nouvelle et perdre l’autre », a-t-il précisé.

Les Maroons ont déposé une demande aux autorités municipales de Granby, mais personne n’a dit qu’ils n’avaient pas fait la même chose ailleurs en région non plus dans le but de protéger leurs arrières. Chose certaine, Waterloo ne semble clairement plus une possibilité, aucune autre discussion n’ayant eu lieu entre les deux parties.

Mais il est aussi assez clair qu’il y aura du hockey senior à l’aréna Jacques-Chagnon la saison prochaine. La Ligue Richelieu est une sérieuse option, mais ils sont de plus en plus nombreux à croire qu’on assistera à la naissance d’un nouveau circuit dans les Cantons-de-l’Est. Qu’importe la ligue, l’avenir du hockey senior à Waterloo semble passer par Daniel Roy, l’ex-propriétaire des Maroons.