« On a un bon plan de match et il ne faut pas en déroger, affirme le défenseur des Maroons Jonathan Delorme (au centre). Les gars sont positifs et personne, je le répète, n’a lancé la serviette. On est en arrière, mais j’ai déjà vécu pire. Oui, tout est encore possible. »

Les Maroons n’ont pas lancé la serviette

Les Maroons n’ont pas été capables d’arracher une victoire au Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine le week-end dernier, mais ils ont néanmoins démontré qu’ils sont capables de rivaliser avec l’équipe de la Mauricie. Un élément qui rassure l’entraîneur Miguel Fortin et le défenseur Jonathan Delorme.

« Les gens ont vu qu’on a ce qu’il faut pour jouer avec le Cap-de-la-Madeleine, explique Fortin. Avec un peu de chance, cette série pourrait être égale 1-1. L’idée, c’est de continuer à travailler fort et à jouer avec la même intensité, mais il faut aussi être plus opportunistes. Moi, je crois encore en nos chances de victoire. »

Dans le vestiaire également, selon Delorme, les joueurs y croient encore.

« Je pense aussi que, avec un peu de chance, la série pourrait être égale, dit-il. Ne vous inquiétez pas, personne n’est à terre dans la chambre et on s’en va au Cap avec l’intention de réduire l’écart à 2-1. Notre victoire contre Donnacona nous a remis en confiance et nos performances du week-end dernier en ont ajouté encore un peu plus. »

Le troisième match de cette série quatre de sept sera disputé vendredi soir au Cap-de-la-Madeleine alors que le quatrième, lui, aura lieu samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon.

« C’est un quatre de sept, pas un trois de cinq, reprend Fortin. Je sais que plusieurs pensent qu’on ne peut pas gagner quatre des cinq prochains matchs, mais ce n’est pas comme ça qu’il faut voir les choses. Il faut y aller une partie à la fois. Et le match le plus important, c’est le prochain. »

Gervais devant le filet

Les Maroons auront sensiblement le même alignement au Cap-de-la-Madeleine vendredi qu’à Waterloo samedi dernier. C’est ainsi que Charles Power, qui est meilleur avec une seule épaule en santé que la majorité avec deux, sera dans l’alignement, mais pas Jason Crack. Toutefois, Vincent Gervais sera devant le filet à la place de François Lacerte.

« On a un bon plan de match et il ne faut pas en déroger, reprend Jonathan Delorme. Les gars sont positifs et personne, je le répète, n’a lancé la serviette. On est en arrière, mais j’ai déjà vécu pire. Oui, tout est encore possible. »

Delorme était le capitaine des Inouk, en 2013-2014, lorsque les Granbyens ont surmonté un déficit de 3-1 face aux Cougars du Collège Champlain et qu’ils ont remporté la Coupe Napa.