L’attaquant Maxime Guyon fait une réelle différence lorsqu’il enfile l’uniforme des Maroons.

Les Maroons ne peuvent freiner Louiseville

Le Bellemare de Louiseville a réécrit le livre des records de la Ligue de hockey­ senior AAA du Québec (LHSAAAQ) aux dépens des Maroons samedi soir. De passage à l’aréna Jacques-Chagnon, la troupe D’André Lachance s’est imposée 5-4 en tirs de barrage, signant ainsi une 16e victoire d’affilée.

« C’est une formation qui est très, très solide à toutes les positions. Ils ont beaucoup d’expérience et sont bien dirigés », reconnaît Miguel Fortin, entraîneur-chef et directeur général associé chez les Maroons.

« On a offert le meilleur qu’on pouvait dans les circonstances. On est quand même satisfaits du match. On a récolté un point, mais c’est sûr qu’on aurait aimé aller chercher­ le deuxième en fusillade. »

Maxim Dufour a été l’unique buteur en tirs de barrage. Le gardien Paul Bourbeau Jr. s’est donc avoué vaincu après avoir bloqué pas moins de 46 lancers. Avec deux buts et une aide, Maxime Guyon a connu un fort match pour les Maroons. Meilleur pointeur de la Federal Hockey League avec la formation de Cornwall, le petit attaquant fait une réelle différence lorsqu’il enfile l’uniforme waterlois. 

Jonathan Bouchard et Jason Tracey ont inscrits les autres buts des locaux samedi soir. Philippe­ Bolduc et Alexis Guilbault­ ont amassé deux passes chacun. 

Marc-Antoine Boucher, Antoine Desmeules, Nelson Vargas­ Dias et Dufour ont fait scintiller la lumière rouge pour Louiseville lors du temps réglementaire. Les visiteurs ont marqué trois fois en avantage numérique. 

Gatien toujours parfait

Le gardien Philippe Gatien a signé une 9e victoire en autant de sorties cette saison. Présentant une moyenne de 2,31 buts accordés par match, le Granbyen occupe certainement un rôle important dans l’échiquier du Bellemare. « C’est sûr qu’en jouant pour une formation comme Louiseville, il prend de plus en plus de confiance. Tu vois que c’est un gardien qui est au maximum de ses performances », estime Fortin. 

Les Maroons étaient privés de plusieurs bons éléments pour ce duel. Samuel Courtemanche et Charles Power étaient suspendus, tandis que Jason Larochelle était retenu par son travail de policier. 

Rappelons que la veille, l’organisation waterloise a demandé — et obtenu — le report du match prévu au Cap-de-la-Madeleine en raison des conditions routières périlleuses. On ne sait pas encore si la partie sera disputée à une date ultérieure, ou bien si les Maroons perdront simplement par forfait. 

Avenir incertain pour Papineau 

Par ailleurs, Fortin devrait assurément prendre une décision quant à l’avenir de l’attaquant Mathieu Papineau, puisqu’il ne sera plus possible de transiger après minuit vendredi au sein de la LHJAAAQ. Papineau n’a pas apprécié l’échange qui a envoyé son beau-frère Alexandre Labrosse chez le Climatisation Cloutier, et il l’a ouvertement laissé savoir sur les médias sociaux. « Mathieu est revenu d’un voyage vendredi. On lui a parlé un peu samedi pour partager ses intentions et les nôtres. (...) On regarde toutes les options dans son cas. »

Les Maroons n’ont plus qu’une poignée de matchs à disputer en saison régulière. Le classement étant très serré, ils pourraient tout autant terminer troisièmes que glisser en huitième position.