Miguel Fortin admet que les Maroons connaissent une période difficile.

Les Maroons incapables de vaincre le BigFoot

Tout d’un coup, les choses vont clairement moins bien pour les Maroons.

À Plessisville, samedi soir, les Maroons se sont inclinés 5-1 devant le BigFoot de Saint-Léonard-­d’Aston. Pour les Waterlois,­ qui ne jouent maintenant plus que pour une moyenne de ,500 (5-5), il s’agit d’un troisième échec en autant de matchs face au BigFoot cette saison et du deuxième­ en autant de week-ends.

« Des erreurs en zone défensive, des erreurs qui auraient pu être évitées, nous ont coûté le match, a expliqué l’entraîneur Miguel Fortin­. Et encore une fois, notre avantage numérique (un en six) n’a pas fait grand-chose. »

Marc-André Levasseur a été le seul marqueur des Maroons. L’excellent Jason Pitt, avec deux buts et deux passes, a dirigé l’attaque du BigFoot, qui l’avait aussi emporté la veille à Bécancour.

Blessé à un doigt, Paul Jr Bourbeau­ a quitté le match au milieu de la deuxième période, à la suite du troisième but du BigFoot. Félix Guilbault a terminé la soirée devant le filet des Maroons.

« Les gars commencent à être frustrés, a repris Fortin. La preuve, des gars comme Levasseur, Alexandre Coulombe et Jason Larochelle, qui ne sont pas des bagarreurs, ont laissé tomber les gants. »

Parlant de bagarres, Christopher­ Saurette a eu le meilleur sur le très imposant et quasi légendaire Martin­ Trempe. Il s’agissait d’un combat revanche, les deux hommes s’étant battus il y a un mois à Saint-Léonard-d’Aston. Trempe avait eu le dessus la première­ fois.

« On ne marque pas »

Les Maroons ont perdu trois de leurs quatre derniers matchs. Et à part lorsqu’ils l’ont emporté 6-5 à Donnacona, ils ont marqué deux buts et moins à chaque fois.

« C’est une période difficile, c’est vrai, a avoué Miguel Fortin. Il y a différentes choses qui ne fonctionnent pas, mais le plus gros problème, c’est qu’on ne marque pas. Il y a des joueurs qui ne nous en donnent pas assez, mais c’est aussi à moi à trouver des solutions. »

Les Maroons affronteront le Wild de Windsor samedi soir prochain à l’aréna Jacques-Chagnon.