On peut maintenant se demander comment les Maroons pourraient bien battre le Climatisation Cloutier quatre fois en cinq matchs. Loin de paniquer, l'entraîneur associé David Lapierre croit aux chances de son équipe.

Les Maroons déjà dans l’eau chaude

Les Maroons sont passés bien près de créer l’impasse dans la série qui les oppose au Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine, samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon. Le but d’Antoine Masson, qui a brisé une égalité de 5-5 en prolongation, a toutefois permis aux visiteurs de doubler leur avance (2-0) en quarts de finale dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec.

« C’est certain que c’est une défaite crève-cœur, parce qu’on a assisté à un excellent match de hockey. Ça fait encore plus mal de perdre en prolongation », a reconnu l’entraîneur associé David Lapierre.

« Par contre, si on recule de quelques mois, plusieurs partisans — et peut-être même certains de nos joueurs — avaient perdu confiance en l’équipe. En offrant une aussi bonne performance contre le deuxième meilleur club au classement, on a montré ce qu’on est capables d’accomplir quand les gars placent l’équipe avant leurs succès personnels. »

Absents lors de la défaite de 6-2 au Cap-de-la-Madeleine vendredi, Charles Power et Alex Côté se sont amenés en renfort pour le deuxième match de la série.

Toujours ennuyé par une blessure à l’épaule, Power a néanmoins marqué deux fois. Tout comme le premier filet du Granbyen, les buts de Marc-André Levasseur, Alexis Guilbault et Maxime Pion ont permis aux Maroons de créer l’égalité à différents moments.

Mais la formation waterloise n’a jamais été en mesure de prendre les devants, et ce, même si elle a dominé 58-43 au chapitre des lancers.

« Quand on créait l’égalité, on avait tendance à déroger de notre plan match, ce qui offrait de bonnes occasions à nos adversaires. Et ils n’ont pas tardé à capitaliser », a déploré Lapierre.

Masson a été dominant dans cette partie, lui qui a récolté quatre points (un but, trois passes). Zackary Beaudoin (deux fois), Pier-Olivier Grandmaison, Keven Robert et Vincent Scopeletti ont également secoué les cordages pour le Climatisation Cloutier.

Le gardien Derick Roy a quant à lui réalisé 53 arrêts dans la victoire. À l’autre bout de la patinoire, François Lacerte a bloqué 37 rondelles.

Chasser les complexes

On peut maintenant se demander comment les Maroons (huitièmes en saison régulière) pourraient bien battre le Cap-de-la-Madeleine quatre fois en cinq matchs.

Loin de paniquer, David Lapierre croit aux chances de son équipe.

« Le Climatisation Cloutier forme une très bonne équipe, il faut lui donner ses lettres de noblesse. Mais il est temps qu’on cesse d’être complexés devant eux ! »

« Ça va se jouer match par match, période par période. »

Cette série « quatre de sept » reprendra vendredi soir en Mauricie.

Dans les autres séries en cours dans la LHSAAAQ, La Tuque (contre Windsor) et Louiseville (contre Nicolet) mènent leur série 2-0. Joliette et Plessisville sont présentement à égalité (1-1).