Miguel Fortin, David Lapierre et leurs joueurs ont une tâche monumentale devant eux.

Les Maroons au bord du gouffre

Les Maroons feront face à l’élimination, samedi soir à l’aréna Jacques-Chagnon, lors du quatrième match de leur série les opposant au Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine.

En Mauricie, vendredi soir, les Waterlois ont perdu 8-4. Ils tirent maintenant de l’arrière 3-0 dans cette série quart de finale au meilleur de sept rencontres.

«Les choses fonctionnaient plutôt bien jusqu’à ce que l’on sorte de notre plan de match en deuxième période, a mentionné Miguel Fortin. Face à une équipe aussi puissante à l’attaque, on ne peut tout simplement pas se permettre de relâchement en défensive.»

Après une période, c’était l’égalité 2-2. Les Maroons menaient même 3-2 à la septième minute de la deuxième et, jusqu’à la 14e minute du même engagement, c’était 4-4.

«L’effort était là, mais il manquait encore un petit quelque chose ce soir», a soupiré Fortin.

Maxime Pion et Samuel Deslandes, avec un but et une passe chacun, et Patrick Tremblay, avec deux passes, ont été les meilleurs des Maroons. Jonathan Bouchard et Maxime Roy ont été les autres marqueurs.

Avec deux buts et deux passes, Antoine Masson a dirigé l’attaque du Climatisation Cloutier.

Vincent Gervais a entamé le match devant le filet des Maroons, mais il a été remplacé par François Lacerte après avoir cédé cinq fois sur 23 tirs. Lacerte a accordé deux buts sur 25 lancers, le dernier filet du Climatisation Cloutier ayant été marqué dans une cage déserte.

Yann Joseph s’est blessé à l’entraînement cette semaine et il n’a pas terminé le match. Il devrait néanmoins être en uniforme samedi.

«C’est cliché, vous allez me dire, mais je vous répète que c’est un quatre de sept et que ce n’est pas fini, a repris Fortin. Mais il va falloir rappeler aux gars qu’on ne battra jamais cette équipe en accordant autant de buts.»

La tâche qui attend les Maroons est rien de moins que monumentale.

Vous y croyez toujours?