Le Condor de Saint-Cyrille a terminé la saison en force en remportant ses six derniers matchs. « Ce ne sera pas une partie de plaisir », assure l’entraîneur-chef des Maroons, Miguel Fortin.

Les Maroons affronteront le Condor au deuxième tour éliminatoire

Les derniers matchs du calendrier régulier de la Ligue de hockey senior AAA du Québec, présentés en fin de semaine, ont confirmé que les Maroons vont affronter le Condor de Saint-Cyrille au deuxième tour éliminatoire.

Le Condor (13-9) a terminé au troisième rang du classement de la LHSAAAQ alors que les Maroons (10-9-3), eux, se sont classés sixièmes. Les deux équipes s’affronteront dans une série quatre de sept à compter du vendredi 9 février, à Saint-Cyrille. La série se poursuivra le lendemain à l’aréna Jacques-Chagnon.

« Je m’attends à du hockey intense et à une série émotive et robuste, explique l’entraîneur des Maroons, Miguel Fortin. Puisque les deux villes sont situées près l’une de l’autre, les partisans vont se promener et ça risque parfois de faire des flammèches. Je pense qu’on ne s’ennuiera pas. »

Le Condor a beau avoir connu une meilleure saison que les Maroons, les Waterlois ont remporté leurs deux matchs face à Saint-Cyrille. Le 7 octobre, à domicile, les Maroons l’ont emporté 7-2, puis le 20 octobre, sur la route, ils ont gagné 5-2.

« Ça donne confiance, mais honnêtement, ça ne veut pas dire grand-chose, reprend Fortin. Il faut savoir que le Condor a effectué de nombreux changements depuis et qu’il a fini la saison en force en remportant ses six derniers matchs. Non, je ne m’attends pas à une partie de plaisir. »

À l’opposé, les Maroons ont été très irréguliers tout au long de la saison. Par contre, ils ont probablement disputé leur meilleur match lors du moment le plus important de la campagne alors qu’ils sont allés vaincre le Cap-de-la-Madeleine 4-2 lors de leur dernière rencontre du calendrier régulier.

« Ce soir-là, on a joué comme une équipe doit jouer en séries pour l’emporter. J’espère que les gars vont s’en rappeler lorsqu’on va débarquer à Saint-Cyrille la semaine prochaine. »

Intimidation
Fortin s’attend par ailleurs à ce que le Condor joue la carte de l’intimidation. « Ça fait partie du style de jeu de cette équipe. Mais on sera prêts. Christopher Saurette, David Godbout et Jimmy Arseneault auront clairement un rôle important à jouer. »

Lorsqu’ils sauteront sur la glace à Saint-Cyrille, les Maroons auront été deux semaines sans jouer. Ils étaient en congé ce week-end et, la fin de semaine prochaine, Cap-de-la-Madeleine affrontera Joliette et Donnacona se mesurera à Windsor en ronde huitième de finale dans le cadre de séries au meilleur de trois matchs.

« La pause aura permis à nos gars de se reposer, de guérir de petits bobos et de penser à autre chose, souligne Fortin. Dans ma tête, c’est positif. »