À son premier départ depuis son retour d’Abou Dhabi, Gabriel Waked a bloqué 23 lancers face au Titan de Princeville.

Les Inouk s’inclinent 3-2 face au Titan

Les Inouk s’attendaient probablement à disputer un match facile, dimanche, face au Titan de Princeville, la pire formation de sa division, qui avait encaissé une dégelée de 12-0 deux jours plus tôt.

En avance 2-0 après deux périodes, Granby a toutefois levé le pied au troisième vingt et le Titan, qui n’en demandait pas autant, en a profité pour créer l’égalité et l’emporter 3-2 en marquant le but de la victoire avec seulement 15 secondes au cadran.

« On a eu ce qu’on méritait aujourd’hui (dimanche). Sans rien enlever à Princeville qui a joué une bonne game, on est arrivés là en pensant qu’on avait juste à faire notre petite affaire tranquille et que tout allait bien se passer, mais ça n’a pas été le cas. On a joué contre une équipe qui a joué 60 minutes et on a perdu », a résumé l’entraîneur-chef des Inouk, Patrice Bosch.

L’avance que se sont forgée les Inouk avec des buts de William Leblanc et Félip Bourdeau en avantage numérique était probablement la pire chose qui pouvait leur arriver. Les joueurs sont ensuite tombés dans le piège du Titan qui n’avait absolument rien à perdre.

« À 2-0, on est tombés confortables. On a joué du hockey de périphérie et sur une petite glace comme à Princeville, ça te prend des gars qui sont prêts à se sacrifier pour aller au filet. C’est un match où j’ai senti que le jeu collectif est passé en deuxième et ça nous a coûté le match. Honnêtement, je suis content qu’on ait perdu parce qu’on ne méritait rien d’autre », a laissé tomber Bosch.

Les Inouk (16-6-3) se sont ainsi fait jouer un vilain tour, eux qui surfaient sur une belle séquence de cinq victoires consécutives. À l’opposé, le Titan (7-16-0) avait perdu ses quatre derniers matchs.

« Je ne porte pas trop attention aux séquences. On joue une saison de 50 matchs, ce ne sera pas toujours des matchs parfaits, mais chaque fois qu’on va jouer comme ce (dimanche) soir, on va se mettre dans le trouble et on va risquer de perdre le match », a indiqué Bosch, visiblement de mauvaise humeur.

L’éclosion de Bourdeau

Au-delà de l’effort collectif et de la constance qui ont fait défaut, un point positif est néanmoins sorti de la rencontre, soit la performance de Félip Bourdeau qui poursuit son éclosion. L’attaquant de 17 ans de Bedford a de nouveau marqué dimanche, ce qui lui fait une récolte de deux buts et trois aides à ses cinq derniers matchs.

 « On parle d’un jeune qui travaille constamment. Lui, on n’a jamais grand-chose à lui reprocher, car il s’attelle toujours à la tâche. Je suis très heureux qu’il ait un peu plus de points au niveau des statistiques. Il est juste récompensé pour son bon travail », a noté le coach et DG des Inouk.

Les buts du Titan sont venus des bâtons de Matthew Newbury, William­ Vadnais et Francis Lemay, ce dernier ayant marqué avec un maigre 15 secondes à faire au temps réglementaire.

Le gardien des Inouk Gabriel Waked disputait un premier départ depuis son retour d’Abou Dhabi où il avait pris part à un tournoi senior. Il a bien fait en bloquant 23 lancers. À l’autre bout de la patinoire, Benjamin­ Lajoie était en pleine forme, le cerbère­ ayant effectué 38 arrêts.

« Disons qu’on l’a aidé à bien paraître en jouant en périphérie. Chaque retour qu’il donnait, on était deuxième sur la rondelle et on n’attaquait pas beaucoup le filet. On cherchait trop le jeu parfait, tout simplement­ », a affirmé Bosch.

Les Inouk tenteront de rebondir vendredi soir à 19 h 45 alors qu’ils recevront les Flames (15-6-4) de Gatineau au centre sportif Léonard-Grondin. Un duel qui promet entre ces deux équipes qui présentent un dossier presque similaire.

« Contre Gatineau, on a perdu notre premier match chez eux avec 24 secondes à faire au temps régulier. On a ensuite perdu le deuxième match en tirs de pénalité. Là, on joue notre troisième et dernier match de la saison contre eux chez nous, a noté Bosch. Je pense que je n’aurai pas besoin de faire un speech de motivation à mes joueurs sur l’importance de gagner ce match, surtout après la performance de cet après-midi. »