Les Inouk ont mitraillé le gardien adverse Samuel Gagnon, qui a accordé trois buts sur 52 lancers, vendredi soir.

Les Inouk s’imposent contre Saint-Jérôme

Les Inouk et les Panthères­ de St-Jérôme se sont livrés un duel chaudement disputé vendredi qui s’est conclu par la marque de 3-2 en faveur du club granbyen. Une victoire qui s’est décidée dans une troisième période enlevante contre une des meilleures équipes de la Ligue de hockey junior AAA du Québec.

Les Inouk ont littéralement mitraillé le gardien de Saint-Jérôme, Samuel Gagnon, qui s’est montré presque impénétrable. À l’inverse, la défensive granbyenne a donné du fil à retordre à ses adversaires, étouffant l’une des attaques les plus prolifiques du circuit. 

L’offensive de Granby a été la première à faire bouger les cordages en deuxième période, ouvrant la marque après 3 minutes 41 secondes de jeu. Raphaël Bouchard­ marquait son quatrième filet de la saison, aidé de William Leblanc et Jacob Dupont.

Les Panthères ont rapidement répliqué, une quarantaine de secondes plus tard, grâce à un jeu signé Justin Paré. 

À mi-chemin de la troisième période, un jeu de Gabriel Chicoine, dont le tir a dévié derrière le gardien, a permis aux Inouk de reprendre les devants. Le troisième but des Inouk a aussi été l’oeuvre de Bouchard (5e). Leblanc a récolté sa troisième passe du match lors de cette séquence.

Ayant rétréci l’écart à 3-2 grâce à un tir de Charlie Lacombe qui a fait mouche, les Panthères ont retiré leur gardien à moins de deux minutes de la fin dans l’espoir d’égaliser la marque, mais en vain.

Le gardien des Panthères a été bombardé de 52 lancers tandis que Charles-Antoine Poirier-Turcot­ a fait face à 24 tirs devant la cage des Inouk.

« On n’a pas été très opportunistes avec plus de 50 lancers et des petits buts, mais honnêtement on jouait contre une bonne équipe et on a bien fait ça », a commenté l’entraîneur-chef Patrice Bosch après la rencontre. 

« Le gardien [des Panthères] a bien fait ça. Sans dire qu’on l’a aidé à bien paraître, il y a des choses qui ont fait en sorte qu’on n’a pas marqué plus de buts. Il a tenu son équipe dans le match. »

Bosch s’est dit très satisfait du travail effectué par sa brigade défensive. « Quand on joue un bon match, on joue un match hermétique et on accorde moins de lancers. Et quand c’est comme ça, habituellement on gagne », a-t-il résumé.

Les Inouk ont congé ce week-end. Le prochain affrontement de la formation granbyenne aura lieu vendredi prochain, alors que Granby accueillera les Forts de Chambly au centre sportif Léonard-Grondin.