Les deux rivaux de la division Martin St-Louis ont écopé pas moins de 28 minutes de pénalité uniquement en deuxième période lors de cette rencontre chaudement disputée.

Les Inouk s’imposent 4-3 en prolongation

Les Inouk ont laissé filer une avance d’un but à trois reprises, ce qui pardonne rarement sur la route, mais ils ont néanmoins trouvé le moyen de l’emporter 4-3 en prolongation, jeudi soir, face aux Braves de Valleyfield.

La troupe de Patrice Bosch a d’abord écoulé une pénalité en surtemps avant de voir l’attaquant Maxime Borduas jouer les héros en inscrivant son 24e but de la saison avec 43 secondes au cadran.

Patrice Demuy, Noah Corson et Joachim Vachon avaient auparavant fait bouger les cordages en temps réglementaire, mais à chaque occasion, les Braves sont parvenus à égaliser la marque.

Marc-Antoine Dufour est demeuré invaincu depuis son arrivée chez les Inouk en enregistrant un sixième gain en autant de parties devant le filet granbyen. Il a effectué 23 arrêt jeudi soir face à son ancienne formation, qu’il a ainsi battue à deux reprises en moins d’une semaine. Il affiche maintenant une moyenne de 2.31 et un pourcentage d’arrêt de 0.914 depuis qu’il s’est joint aux Inouk début janvier via une transaction.

Signe que les séries commencent à approcher, les deux rivaux de la division Martin St-Louis ont écopé pas moins de 28 minutes de pénalité uniquement en deuxième période lors de cette rencontre chaudement disputée.

Grâce à ce gain, les Inouk sont maintenant installés au 3e rang du classement général de la LHJAAAQ et se sont rapprochés à sept points du Collège Français de Longueuil, les meneurs de leur division.

Les Inouk (28-8-4) tenteront de signer une seconde victoire en moins de 24 h vendredi soir, alors qu’ils recevront les Rangers (19-17-3) de Montréal-Est au centre sportif Léonard-Grondin.