Nicolas Gendron a été mis à l'épreuve 42 fois devant le filet des Inouk.

Les Inouk s’écrasent en troisième période

Les Inouk ont joué deux bonnes périodes, samedi après-midi au Centre sportif Léonard-Grondin face au Collège Français de Longueuil, avant de s’écraser en troisième.

Les Granbyens se sont inclinés 6-2 devant une poignée de spectateurs. Ils menaient 2-1 après une période et c’était l’égalité 2-2 après 40 minutes. Puis, la chaîne a débarqué, comme on dit.

En troisième période, le Collège Français a dominé 17-3 au chapitre des tirs au but. C’est vous dire.

«On a vraiment joué deux bonnes périodes, a expliqué l’entraîneur Jason Tracey avant d’enfiler son uniforme des Bisons en vue du match présenté en soirée face au Métal Pless de Plessisville. Mais la confiance des gars est fragile et on n’a pas été capables de garder le même niveau d’énergie et d’effort en troisième…»

Frédérick Latendresse a dirigé l’attaque du Collège Français avec deux buts et une passe.

Jacob Graveline a été le meilleur des Inouk avec un but et une passe. Brandon Tracey a complété.

Devant le filet des Inouk, Nicolas Gendron a reçu 42 tirs. Devant celui du Collège Français, l’ex-Inouk Gabriel Waked a été mis à l’épreuve 17 fois.

Christopher Benoit, blessé, et Jérémie Major, malade, étaient les principaux absents du côté des Inouk.

Derrière le banc, Jason Tracey était accompagné de Sébastien Gauthier et de Rémy Harrisson, qui effectue un retour dans l’organisation des Inouk. Maxime Cyr va donner un coup de main occasionnellement tout comme Olivier Laliberté, un des adjoints de David Lapierre chez les Bisons, celui-ci avec les gardiens.

Tournoi bantam oblige, les Inouk (16-22-3) disputeront leurs trois prochains matchs sur la route. Ils seront à Longueuil vendredi prochain.