Le gardien Marc-Antoine Dufour a réalisé 24 arrêts pour les locaux, dont plusieurs importants en première période.

Les Inouk restent inébranlables

Les deux défaites par forfait qui planent au-dessus des Inouk n’ont visiblement pas dérangé l’équipe vendredi soir. En battant les Prédateurs de Saint-Gabriel-de-Brandon par la marque de 7-1, la formation granbyenne s’est de nouveau montrée trop forte pour ses adversaires.

« Saint-Gabriel a joué hier [jeudi] et, honnêtement, ça a paru ce soir, même s’ils ont bien fait en première période. Je dirais qu’ils nous ont forcés à mal jouer en début de match », a fait valoir l’entraîneur-chef et directeur général des Inouk, Patrice Bosch.

Une poussée de trois buts au second vingt a toutefois plombé les chances des visiteurs.

En attendant le verdict final dans le dossier Nathan Martel — qui n’était apparemment pas admissible pour les deux premiers matchs —, les Inouk demeurent donc invaincus après cinq parties. Bien que son équipe ait livré une performance remarquable dans des circonstances plutôt délicates, Bosch s’est abstenu de tout commentaire à ce sujet.

Nicolas Roy impressionne
Avec une récolte de deux buts et une aide, Nicolas Roy a animé l’attaque granbyenne vendredi soir. Le polyvalent joueur de centre a été un danger constant pour la défensive adverse.

« C’est assez facile de jouer avec [Louis-Philippe] Denis et [Tristan] Belliveau. LP a beaucoup de vitesse, donc quand on affronte des défenseurs moins rapides, on en profite », a souligné Roy en entrevue avec La Voix de l’Est.

Le numéro 93 est visiblement à l’aise avec sa nouvelle équipe. « Je connaissais déjà quelques gars avant d’arriver ici. […] C’est sûr que d’arriver dans un nouveau club et une nouvelle ligue, ça demande un peu d’adaptation. Mais jusqu’ici, ça va assez bien. »

Les défenseurs des Inouk ont également mis l’épaule à la roue face aux Prédateurs, Simon Lavoie (à l’aide d’une belle feinte) et Martel inscrivant chacun un but.

Alexis Chicoine, William Leblanc et Denis ont marqué les autres filets de Granby. Ludovick Caron et Anthony Chicoine ont obtenu deux mentions d’aide.

Pour sa part, le gardien Marc-Antoine Dufour a réalisé 24 arrêts pour les locaux, dont plusieurs importants en première période. Notamment alimenté par l’ex-Inouk Noah Corson, Vincent Blanchette a été le seul à déjouer sa vigilance. Il s’agissait déjà d’un huitième but cette saison pour le vétéran attaquant.

Du côté de Saint-Gabriel-de-Brandon, Jonathan Cournoyer a cédé six fois sur 41 lancers avant d’être remplacé par Justin Choinière en fin de rencontre.

Direction Longueuil
Notons que le défenseur des Inouk Charlie Risk complétait vendredi sa suspension de trois matchs, reliée à un contact à la tête survenue lors du match contre Terrebonne le 9 septembre.

La formation granbyenne renouera avec le Collège Français, son éternelle bête noire, dimanche au Colisée Jean-Béliveau. Champion en titre de la LHJAAAQ, le Collège Français connaît cependant un début de campagne poussif, montrant une fiche de deux victoires et autant de défaites.